Auto

Ryan Briscoe (Glickenhaus) : "Être compétitif et nous mêler à la bagarre"

WEC
12 juin. 2021 • 13:00
par
dbristol
Ryan Briscoe est l'un des trois pilotes à faire rouler pour la première fois la Glickenhaus 007 LMH en compétition avec Romain Dumas et Richard Westbrook, ses coéquipiers aux 8 Heures de Portimão. Le pilote australien connait bien le monde de l'Endurance pour avoir pris part à l'ALMS avec différentes voitures.

L'ancien pensionnaire d'IndyCar Series (10 fois les 500 Miles d'Indianapolis) s'est confié à Endurance-Info à propos de ce nouveau programme Scuderia Cameron Glickenhaus, de ses premiers tours de roues avec l'auto au Portugal et sur le test d'endurance effectué par l'écurie il y a seulement quelques jours...
Glickenhaus Portimao

Vous vous êtes engagé dans un nouveau programme, avec une nouvelle équipe, une nouvelle voiture. Qu’est ce qui vous a fait dire « oui » ?

 

« C’est tout simplement le top niveau des prototypes Le Mans. Je ne connaissais pas beaucoup de choses sur l’équipe avant que je sois approché. J’ai beaucoup appris depuis et j’ai surtout découvert que l’écurie était « menée » par la passion. C’est juste fantastique, c’est un petit groupe qui construit des voitures de route. Jim (Glickenhaus) aime tout simplement la course automobile. Il raconte beaucoup d’histoires et d’anecdotes à propos des années 60 et 70, c’est juste un vrai fan qui a eu une carrière couronnée de succès. Il veut maintenant gagner au plus haut niveau et je suis ravi de faire partie de cette aventure. »

 

Quels sont vos premiers ressentis ?

 

« C’est un tout nouveau programme, c’est donc beaucoup de travail, de développement, mais cela a vraiment été beaucoup de plaisir jusqu’à maintenant. Quand on donne ses impressions et que l'on voit les gens ensuite travailler selon vos directives, c’est génial. On revient ensuite plusieurs semaines plus tard pour de nouveaux essais et tellement de choses ont été modifiées. Ils sont très à l’écoute et progressent vite. Ce fut aussi très intéressant pour moi. Il nous reste pas mal de travail, c’est vrai, mais déjà le fait d’être ici à Portimão pour la 2e manche WEC est déjà un gros pas en avant. On aura ensuite Monza avec deux voitures qui sera une grosse préparation pour Le Mans. Tout est mis en place pour que le programme avance au mieux et pour que nous soyons dans les meilleures conditions pour les 24 Heures du Mans. »

 

Glickenhaus Portimao

 

Vous avez piloté tellement de voitures dans votre carrière. Est-ce différent de ce que vous avez connu auparavant ?

 

« C’est un mélange. Elle a pas mal de puissance et de chevaux, avec une vitesse de pointe très élevée, peut être même la plus haute que je n’ai jamais eue avec une voiture. Avant, c’était en IndyCar et, maintenant, je dirais que c’est avec cette auto. Au bout de la ligne droite, c’est comparable à une Formule 1. On va certes vite, mais la voiture est lourde. D’une certaine manière, elle se conduit un peu comme une GT. Il faut jouer avec son poids, elle a de l’appui aérodynamique. C’est quelque chose d’assez unique, il faut s’y habituer. »

 

Briscoe voiture

 

Comment se sont passés vos premiers essais libres ici à Portimão ?

 

« Plutôt bien. Nous sommes montés tous les trois dans l’auto, avons fait pas mal de tours (plus de cinquante déjà). Ni Romain, ni moi ne connaissons le circuit, il nous faut donc l’apprendre. Il est assez technique, pas facile surtout lorsqu’il y a pas mal de trafic. Il faut regarder dans ses rétroviseurs mais aussi se familiariser avec la piste. Après deux séances, nous avons déjà pas mal d’informations sur la voiture et nous pouvons déjà commencer à améliorer notre set-up. Nous avons eu quelques petits soucis au niveau électronique et traction control. Nous avons établi une liste de choses sur lesquelles nous devons travailler, mais nous avons bien roulé, je trouve. Nous étions en Libres 1 à une seconde de l’Alpine et des Toyota, nous ne savions pas trop où nous placer par rapport aux autres autos avant de venir, je dirais donc que c’est un bon début ! C’est Richard (Westbrook) qui connait le circuit qui a signé le temps hier et quand on a vu le chrono, on s’est : « oui, c’est pas mal et on peut encore améliorer ! »

 

Glickenhaus Portimao

 

Vous avez mené il y a peu de temps un test de 30 heures à Aragon en Espagne. Comment ça s’est passé ? Avez-vous eu des soucis particuliers ?

 

« Cela s’est bien déroulé ! Nous avons eu des petits soucis au niveau de l’électronique à partie de la 18e heure. L’équipe sait exactement quel type de problèmes nous avons eus et ce test nous a été très utile car sans cela nous n’aurions pas trouvé ces soucis avec des essais plus courts. Tous les composants les plus importants ont été fiables, que ce soit le châssis, le moteur, etc… Ce test a été très positif ! »

 

Volant Glickenhaus Portimao

 

Vous avez piloté aux 24 Heures du Mans à plusieurs reprises en GTE Pro pour le compte de Ford. Vous serez certainement en août en LM Hypercar. Qu’est ce que cela fait de rouler en catégorie reine et quelles sont vos attentes ?

 

« Il est encore un peu trop tôt pour parler d’attentes. Nous voulons tout simplement être compétitif, nous mêler à la bagarre, y aller pour nous battre pour la victoire. Toute notre préparation est tournée vers cet objectif et on travaille aussi dur que possible. Nous continuons à rouler et à progresser. Déjà le fait d’être là au Portugal pour cette course est déjà un gros pas en avant pour nous ! Certes, nous voulons bien nous comporter à Portimão, mais la chose la plus importante est de pouvoir tourner pendant ces 8 heures car plus nous faisons de tours, plus nous apprenons ! Il y a beaucoup de super pilotes, de très bons ingénieurs dans cette écurie, mas tout y est nouveau, tout le monde apprend.»

 

Briscoe
Ryan Briscoe et Richard Westbrook

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article