Auto

Quelques infos et statistiques avant les 8 Heures de Portimão

WEC
10 juin. 2021 • 10:00
par
dbristol
Présentation des 8 Heures de Portimão qui seront le théâtre de la 2e manche WEC de la saison 2021...
Portimao

Date : du 11 au 13 juin (course dimanche de 11 heures à 19 heures)

 

Circuit : depuis sa création en 2012, FIA WEC n'a jamais posé le pied sur le sol portugais, Portimão est déjà bien connu des pilotes et des fans du championnat ELMS qui y a effectué de fréquentes escales depuis 2016. Construit en 2008, le Circuit International d’Algarve se décline en 15 virages sur les 4,653 km de son tracé vallonné. Circuit très rapide et très technique à la fois, il s’avère particulièrement exigeant pour les pilotes. Pour avoir obtenu le Grade 1 FIA l’an dernier, le spectaculaire tracé lusitanien a déjà accueilli la F1 à deux reprises, en octobre 2020 puis, voici quelques semaines, en mai 2021.

 

Voici les virages clés du tracé : 

 

Premier challenge du tracé : le virage n°1. Au bout de la ligne droite des stands longue de près d’un kilomètre et un freinage en descende, les pilotes abordent ce premier ‘droite’ (Primeira) en montée, suivi de deux autres ‘droites’, rapide pour le premier, plus fermé et donc plus lent pour le second (Lagos).

 

Le virage 4 est le premier ‘gauche’ du circuit. En montée, il aborde sur son sommet la deuxième ligne droite du circuit qui se s’achève sur un freinage en descente pour l’épingle gauche du virage n°5 (Torre Vip). Les virage 6 et 7 proposent un enchaînement rapide ‘gauche-droite’ avant un virage n°8, un droit plus délicat à négocier, car se referment en deux temps et à angle droit en sortie. Il conditionne grandement le virage n°9, un ‘gauche’ nettement plus rapide.

 

Portimao

 

On enchaîne en montant sur un double ‘droite’ aveugle (Portimão), avant une descente sur le virage n°12 qui passe à fond et annonce deux virages plus lents, un ‘gauche’ puis un ‘droite’, que sont les 13 et 14 (Sagres). 

 

Enfin, le virage n°15 (Galp), une longue courbe à droite qui a tout d’une parabolique, se négocie en pleine accélération sur 300 mètres pour aborder la remontée sur le plateau de la ligne droite d’arrivée, avant la descente en vue du premier virage.

 

Les engagés :

 

33 voitures prendront part à cette manche. Après une première victoire historique en Hypercar à Spa-Francorchamps devant l’Alpine, Toyota sera opposé à un nouvel adversaire : une Glickenhaus SCG 007. Sébastien Buemi,  Kazuki Nakajima et Brendon Hartley, l’équipage de la #8 victorieuse dans les Ardennes belges sont les leaders actuels au championnat.

 

Cliquez ICI pour découvrir la liste des engagés des 8 Heures de Portimão.

 

Toyota Portimao

 

Programme du meeting : 

 

le planning est ICI

 

Quelques faits historiques et autres statistiques :

 

Dimanche, les 8 Heures de Portimão constitueront la 100e course pour Toyota en Championnat du Monde d’Endurance. Depuis les débuts de la 83C lors aux 1000 kilomètres de Fuji en 1983, le constructeur nippon a en effet pris part, avant ce week-end, à 99 manches du Championnat du Monde.

 

Portimão sera la 4e épreuve de 8 heures de l’histoire du FIA WEC, sachant que toutes eurent lieu lors des 13 dernières courses. Sebring a ouvert le bal en prélude de la saison 2019, avant que Bahrain ne la ponctue en 2019, puis en 2020.

 

A ce jour, les trois seules courses de 8 heures organisées ont connu un taux d’arrivées de 91%, puisque seulement 8 des 88 voitures inscrites n’ont pas atteint le drapeau à damiers. Pour la 5e fois seulement de l’histoire du FIA WEC, les 8h de Bahrein 2020, ont vu chacune des 24 voitures au départ se classer à l’arrivée.

 

Toyota possède un brevet d’invincibilité sur les courses de 8 heures. L’équipage de la #7 devançant pour l’heure la #8 avec un score de 2-1. Idem pour Porsche en LMGTE Am, Project 1 menant par 2-1 face aux rivaux de Dempsey-Proton.

 

Depuis la première victoire de Fabio Scherer à Spa-Francorchamps, pas moins de huit pilotes suisses se sont déjà imposés sur une manche du FIA WEC. Avec Mathias Beche qui (re)découvre le LMP2 après quatre ans d’absence, cinq de ces huit pilotes helvétiques seront au départ à Portimão y compris Sébatien Buemi, Neel Jani et Thomas Flohr.

 

Avec ses 4.653 kilomètres, le circuit de Portimão est le plus court du calendrier européen du FIA WEC. Ce qui veut dire que chacun des quatre continents déjà visité par le Championnat du Monde a organisé une course sur un tracé de moins de 5 kilomètres. L’Amérique du Sud (Sao Paulo), L’Asie (Fuji), L’Amérique du Nord (Autodromo Hermanos Rodriguez) et l’Europe (Portimão).

 

Deux pilote portugais occupent actuellement les deux premières places du championnat LMP2. Absent à Portimão, Filipe Albuquerque (United Autosports USA) devance son compatriote Antonio Felix da Costa (Jota Sport).

 

Jota

 

A ce jour, quatre pilotes portugais se imposés dans l’une des catégories du FIA WEC : Pedro Lamy, Filipe Albuquerque, Rui Aguas et Antonio Felix da Costa.

 

Le Portugal devient le 11e pays à accueillir une manche du FIA WEC, après les États-Unis, la Belgique, la France, le Royaume Uni, le Brésil, Bahrain, le Japon, la Chine, l’Allemagne et le Mexique.

 

D'après le site officiel FIA WEC

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article