Auto

4H Le Castellet : G-Drive Racing s'impose pour la première fois cette saison

European Le Mans Series
6 juin. 2021 • 15:10
par
david bristol
G Drive victoire

Team WRT (Oreca 07 #41) n’a pas signé la passe de trois lors des 4 Heures du Castellet, 3e manche de la saison 2021. La faute à G-Drive Racing qui, grâce à sa stratégie et son trio de pilotes (Roman Rusinov, Franco Colapinto, Nyck De Vries),  remporte sa première victoire de la saison, la première aussi d’Algarve Pro Racing (en soutien technique) en ELMS.

 

L’Oreca 07 #22 de United Autosports n’a pas démérité, Phil Hanson, Jonathan Aberdein et Tom Gamble se sont bien battus et échouent à seulement 6 secondes de la première place. United Autosports reprend même des couleurs après un début de saison compliqué avec la #32 de Job Van Uitert, Nicolas Jamin et Manuel Maldonado qui décroche la dernière marche du podium à 24 secondes de l'équipe russe.

 

Une autre équipe, qui n’a pas été aux avant-postes depuis le début de la saison, a sorti la tête de l’eau, il s'agit de l’Oreca 07 #30 de Duqueine Team qui signe une 4e place qui va faire du bien à tous les membres et aux trois pilotes (Tristan Gommendy, Rene Binder et Memo Rojas). On ne trouve Team WRT qu’à la 5e place. Dommage pour l’équipe belge qui, avec un bon Yifie Ye (meilleur temps en course au 5e tour), a dominé tout le début de course, mais la voiture de sécurité entrée en piste (arrêt de Ligier JS P320 #13 d’InterEuropol Competition en bord de piste) a ruiné tous les efforts du pilote chinois. De plus, la #41 a reçu 5 secondes de pénalité pour une infraction au départ. 

 

Au niveau des Pro Am, c’est l’Oreca 07 #34 de Racing Team Turkey qui, après une 2e place au Red Bull Ring, remporte sa première course en LMP2 avec Salih Yoluc, Charlie Eastwood  et Harry Tincknell. Rien à dire, l'équipe turque soutenue par TF Sport, a été la meilleure en piste...

 

Racing Team Turkey

 

La Duqueine M30-D08 #4 de DKR Engineering a presque tout le temps mené la catégorie LMP3. Cela faisait deux courses que l’équipe luxembourgeoise tournait autour de la victoire, c’est donc chose faite et c’est mérité. L’équilibre du duo Jean-Philippe Dayrault / Laurents Horr est vraiment bon. Les deux hommes précèdent la Ligier JS P320 #19 de COOL Racing qui fait LA bonne opération au classement (avec déjà deux victoires en poche). Les Ligier JS P320 #18 de AIM Villorba Corse et #13 d’InterEuropol Competition ont abandonné, la #20 de Team Virage a pris feu lors de la dernière heure, une Full Course Yellow a été mis en place.

 

 

DKR

 

Triplé Ferrari en GTE avec la victoire de la 488 GTE #80 d’Iron Lynx de Matteo Cressoni, Rino Mastronardi et Miguel Molina. La #55 de Spirit of Race, un bon moment en tête, termine 2e devant la #88 d’AF Corse qui a reçu un drive through pour non respect des limites de la piste. On ne trouve la trave de Porsche 911 RSR-19 qu’à la 4e place avec la #77 de Proton Competition. A noter l’accrochage entre Michael Fassbender (Porsche 911 #93 de Proton Competition) et Manuela Gostner (Ferrari 488 GTE #83 Iron Lynx). Le pilote irlandais a tenté l’intérieur au Beausset mais il a accroché la Ferrari. Cette dernière est partie en tête à queue et a été percuté par la Porsche. La #83 a finalement abandonné et la Porsche termine dernière...

 

Iron Lynx

 

Le résultat de la course est ICI

 

Les temps pilote par pilote ICI  

Rendez vous maintenant en Italie pour la 4e manche de la saison le 11 juillet…

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article