Auto

HP Racing by Monza Garage double la mise, M Racing gagne en JS 2R

Ligier European Series
6 juin. 2021 • 8:00
par
Ligier European Series
Le troisième Heat de la Ligier European Series s’est clôturé sur une course pleine de rebondissements sur le circuit du Castellet, en France. Après sa première victoire samedi 5 juin en fin de matinée, la Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage fait carton plein en remportant la seconde course de la journée. Du côté des Ligier JS2 R, la tension a été a son comble entre la #53 de M Racing et la #24 d’Orhès Racing. C’est finalement la #53 qui remporte la première place et qui conforte ainsi son avance au classement général provisoire de la catégorie.
DPPI
@DPPI

Partie en pole position, la Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage pilotée par Alessandro Cicognani prend le départ de la course avec un avantage supplémentaire. Ses concurrentes de Les Deux Arbres, la #33 emmenée par Jacques Nicolet et la #34 par Nelson, partent en effet du fond de la grille après s’être vues imposer une pénalité pour non-respect de la procédure dans la voie des stands lors de la deuxième séance d’essais qualificatifs la veille. Bien qu’elles remontent toutes deux vite dans le classement, les efforts de la #33 sont réduits à néant après un tête-à-queue qui la relègue en dernière position sur la grille.

 

Vingt minutes après le départ, les Ligier JS P4 #34 et #33 sont respectivement troisième et cinquième au classement général, mais restent loin derrière de la #23 de HP Racing by Monza Garage qui maintient une avance confortable. Les temps se resserrent toutefois après l’arrêt obligatoire au stand. La #23 reste toujours en tête de la course, suivie par la #34 et la #33 qui s’affrontent en duel pour la deuxième place. Si la voiture de Jacques Nicolet est de nouveau victime d’un tête-à-queue onze minutes avant la fin de la course, sa voiture sœur la #34 fait l’objet du même sort quelques minutes plus tard. La #23 de HP Racing by Monza Garage remporte haut la main sa seconde victoire du week-end et sa quatrième victoire de la saison, en même temps que le tour le plus rapide en course en 2:05.016 avec Jacopo Faccioni au volant.

 

@DPPI
@DPPI

La course a été plus qu’intense dans la catégorie GT. Tandis que la Ligier JS2 R #53 de M Racing emmenée par Natan Bihel part en pole position, sa rivale victorieuse de la course 1, la #24 d’Orhès Racing avec Mathieu Martins au volant, la poursuit sans relâche. Une dizaine de minutes après le départ, Natan Bihel cède à la pression et se fait dépasser par Mathieu Martins. Moins de six centièmes séparent les deux concurrents. Plus loin, la #4 de COOL Racing pilotée par Cédric Oltramare, partie quatrième, est déterminée à ravir la troisième position du classement à la #17 d’Arctic Energy emmenée par Povilas Jankavicius.

 

À la 37ème minute, la Ligier JS2 R #24 d’Orhès Racing fait l’objet d’un drive through pour avoir dépassé les limites de la piste, une pénalité qu’elle exécute avant l’ouverture de la fenêtre d’arrêt au stand. La #53 de M Racing est de nouveau en tête, suivie de la #4 et de la #17.

 

Après le passage obligatoire dans les stands, la #4 de COOL Racing est en tête de la catégorie. Mais c’est sans compter les attaques de Natan Bihel au volant de la #53, décidé à décrocher une victoire ce week-end. Cédric Oltramare ne vacille pas et défend avec vigueur sa première place pendant plusieurs tours. Mais à quinze minutes de l’arrivée et après un contact avec la #53, la #4 part en tête-à-queue et se fait dépasser par la #53 et la #24 d’Orhès Racing, désormais pilotée par Olivier Pernaut.

 

@DPPI
@DPPI

 

Victime de dégâts à l’arrière droit, la Ligier JS2 R #53 de M Racing doit de nouveau affronter la #24. Le duel entre les deux équipes et pilotes reprend alors de plus belle. Au coude-à-coude, aucune ne veut céder, jusqu’à ce que le contact se produise. Olivier Pernaut parvient alors à reprendre l’avantage sur Natan Bihel. Alors que la victoire était à portée de main, la #24 d’Orhès Racing est à nouveau pénalisée d’un drive through pour avoir dépassé les limites de la piste. Bien qu’elle soit la première à passer la ligne d’arrivée, le drive through qui n’a pu être réalisé est transformé en une pénalité de trente secondes et la #24 est rétrogradée à la quatrième place.

 

Natan Bihel remporte sa quatrième victoire in extremis à bord de la Ligier JS2 R #53 de M Racing. La #4 de COOL Racing pilotée par Cédric Oltramare est de nouveau sur le podium, cette fois à la deuxième place, tandis que la #69 de M Racing emmenée par Laurent Millara obtient la troisième place. La #95 de CTF Performance conduite par Nicolas Beraud et Fabien Delaplace se classe cinquième. Elle est suivie de la #25 d’Orhès Racing avec Alain Bucher et Ayla Agren au volant, et la #17 d’Arctic Energy pilotée par Sergeï Egorov et Povilas Jankavicius. 

 

@DPPI
@DPPI

 

Jacopo Faccioni, HP Racing by Monza Garage, Ligier JS P4 #23, Vainqueur Course 2 Ligier JS P4 : « On ne pouvait pas faire mieux ce week-end ! Je suis très heureux. Pendant la deuxième course, Alessandro a fait un très bon relais et m’a passé la voiture en première position. J’avais juste à continuer sur cette lancée et à maintenir un écart suffisant avec mes compétiteurs. J’espère que nous réussirons à nous améliorer encore à Monza, surtout que c’est chez nous ! »

 

Alessandro Cicognani, HP Racing by Monza Garage, Ligier JS P4 #23, Vainqueur Course 2 Ligier JS P4 : « Quel week-end ! Meilleur temps en essais libres, double pole position, double victoire, meilleurs temps en course. J’aimerais que tous les week-ends se passent comme ça ! J’espère que nous réussirons le même exploit à Monza, sur notre territoire ! »

 

Natan Bihel, M Racing, LigierJS2 R #53, Vainqueur Course 2 Ligier JS2 R :

« Sur la première partie de la course, Mathieu [Martins] était plus rapide que moi. Je n’étais pas à l’aise dans la voiture, je ne sais pas pourquoi. J’ai eu un peu de chance parce qu’il prend un drive-through ce qui me permet de ressortir après les arrêts au stand avec une avance confortable sur Olivier [Pernaut]. Je pensais que ce serait suffisant mais j’ai été bloqué par la #4 de COOL Racing et Olivier a réussi à me rattraper. Et la bataille a repris. Il a été très incisif ! Finalement je l’emporte après qu’il écope d’une drive-through ce qui me permet de conforter mon avance au classement provisoire en reprenant un peu d’air ! »

 

Résultats de la course 2 ICI

Commentaires

Connectez-vous pour commenter l'article