Zak Brown (McLaren) : « Les règles sont bonnes »

Ce n’est pas un secret de dire que McLaren se verrait bien faire un retour aux 24 Heures du Mans un quart de siècle après son dernier succès dans la Sarthe. Zak Brown, directeur exécutif de la marque, a exprimé sa satisfaction suite à l’annonce faite par l’ACO la semaine passée sur l’avenir de la catégorie reine. Une décision pourrait intervenir d’ici la fin de l’année sachant que McLaren est autour de la table des discussions. Zak Brown a pu prendre la température de la classique mancelle le week-end puisque son équipe United Autosports alignait deux Ligier JS P217. (In English)

« Je pense que les règles sont bonnes », a confié Zak Brown à Sportscar365. « Ce n’est pas une surprise car nous sommes impliqués dans le processus depuis six mois. Dans les discussions, ils ont écouté ce que veulent les constructeurs. Je pense que c’est très convaincant, et maintenant que c’est officiel, cela nous donne une idée d’un retour. Il faut maintenant discuter du plan technique mais aussi avec le conseil d’administration. »

La piste GTE, initialement à l’étude, pourrait finalement être remplacée par un programme prototype : « Nous devons prendre une décision, probablement d’ici la fin de l’année si vous voulez être présent en 2020, mais je dirais que le sentiment à l’intérieur de McLaren est positif compte tenu de la direction prise. La prochaine étape pour nous est de voir quelles seront les règles et de quelle définition avons nous besoin. Quand nous évaluons d’autres courses, nous ne pouvons pas compromettre notre programme Formule 1. Nous devons penser à un programme commercialement viable, où l’on peut gagner et qui soit bon pour la marque. Si tout est correctement coché, alors je pense que nous prendre les choses au sérieux si nous voulons être là en 2020. »

Le budget demandé sera logiquement l’une des réflexions, ce que confirme Zak Brown : « Vous décortiquez les choses et vous commencez à entrer plus dans le détail. Je pense que la direction prise va dans le bon sens. Le plus important est de s’assurer que le budget sera bien contenu. » L’objectif de la FIA et de l’ACO est bien de mettre sur pied un programme pour un quart du budget actuel annuel.

Zak Brown espère donc que la cible est de l’ordre de 25 millions d’euros par an : « Je ne pense pas que nous serons à 26, mais vous ne pouvez pas laisser 25 devenir 30, puis 35, et dans trois ans vous serez à 50. Ce serait inacceptable. »