Xavier Combet (TDS Racing) : « Les deux paris se sont avérés payants »

En deux week-ends, le TDS Racing a fait le plein de coupes. Après la victoire (LMP2) décrochée aux 6 Heures de Spa par G-Drive Racing, l’écurie française qui manage l’ORECA 07 de Roman Rusinov, Andrea Pizzitola et Jean-Eric Vergne s’est à nouveau imposée, cette fois en European Le Mans Series à Monza.

La seconde ORECA 07, alignée directement par le TDS Racing pour François Perrodo, Matthieu Vaxivière et Loïc Duval, a terminé au pied du podium dans les Ardennes belges avant de s’offrir une très belle 2e place en Italie. De quoi satisfaire les troupes de Xavier Combet et Jacques Morello qui enchainent les meetings. Monza n’aura pas été de tout repos avec une pole de Matthieu Vaxivière, annulée quelques heures plus tard pour une histoire de scotch.

On ne peut pas rêver meilleur début de saison chez TDS Racing ?

« Monza a été le théâtre du premier doublé du TDS depuis notre présence en Renault Megane Trophy. La vitesse de pointe des pilotes a été remarquable. Les bons résultats s’enchainent depuis la 2e place aux 4 Heures du Castellet. C’est donc réconfortant pour toute l’équipe qui travaille d’arrache-pied depuis le début de la saison, et une belle récompense pour tous les efforts fournis. »

Le timing s’est avéré très serré entre Spa et Monza…

« Les camions ont quitté le circuit de Spa très tôt le dimanche matin pour rejoindre Monza. Il a fallu réviser les autos pour les essais privés du mercredi. Chaque personne du team est là pour offrir à nos pilotes les moyens de faire de belles performances, et ce résultat démontre bien que nous avons rempli notre contrat. Je suis très content pour nos pilotes, et je remercie aussi tous les membres du team pour le beau travail qu’ils ont fourni. C’est une belle récompense pour eux, et ils méritent ce podium. On a fait le choix de préparer Le Mans en allant à Spa avec G-Drive Racing et de disputer quelques manches de l’ELMS avec l’ORECA 07 de TDS Racing pour affûter les pilotes pour le FIA WEC. Les deux paris se sont avérés payants. »

Si Monza a été quelque peu ‘tranquille’ pour l’ORECA 07 du G-Drive Racing, la 2e place du TDS Racing n’a pas été simple à aller chercher…

« Malgré les rebondissements, l’équipe a prouvé une nouvelle fois sa capacité à réagir. Même si notre pole nous a été supprimée sur décision technique, nous avons bien vu que la performance était au rendez-vous puisqu’en partant du fond de la grille LMP2, nous sommes sur le podium à l’arrivée. La concurrence est rude, le circuit est rapide et nous nous attendions à une course à rebondissements, ça a été le cas. Pour autant, nous avons su nous servir de tous les événements pour remonter dans le peloton de tête, consolider notre position et accrocher un nouveau podium. La performance de Matthieu en qualif a été remarquable car ce n’est pas simple de s’illustrer sur une séance ponctuée de deux drapeaux rouges. De plus, la fenêtre d’utilisation optimale des pneumatiques est réduite. »

François (Perrodo) a passé un nouveau cap ?

« Nous faisons partie des rares équipages à faire rouler un Bronze en LMP2. Ils ne sont que deux en FIA WEC. François entame sa deuxième saison dans la catégorie. Il a gagné en performance, en constance et il ne laisse rien au hasard avec un entraînement complet : pilotage, technique, physique. Ces résultats du début de saison montrent que le travail avec Loïc et Matthieu est payant. C’est très encourageant avant d’attaquer Le Mans. »

Sur l’ORECA 07/G-Drive, Andrea Pizzitola montre lui aussi de belles choses…

« Ses résultats parlent d’eux-mêmes. Andrea a un fort potentiel et sa performance optimale n’est pas encore là. C’est un grand travailleur et nous sommes ravis de l’avoir avec nous au Mans. A chaque fois qu’il prend le volant, il nous surprend. »

TDS Racing a prévu trois courses ELMS. Compte tenu des bons résultats, l’équipe pourrait prolonger l’aventure ?

« On ne s’est pas posé la question. Disputer FIA WEC et ELMS le même week-end à Silverstone serait toute façon trop compliqué. Les trois courses prévues servent d’entraînement à toute l’équipe et aux pilotes avant les manches lointaines. Le FIA WEC reste la priorité. »