Tests Okayama GT300 : Les Toyota Mother Chassis à la fête

Le peloton des GT300 était au grand complet à Okayama, avec 28 voitures présentes pour ces essais officiels d’avant-saison.

Première journée – samedi 18 mars

première séance

Les essais ont mal débuté pour la Toyota 86 MC n°25 du VivaC Team Tsuchiya, championne en titre de la catégorie, à bord de laquelle le patron Takeshi Tsuchiya a laissé la place au champion 2016 de F3 Japan Kenta Yamashita -qui a fait une saison pleine de GT300 avec une Porsche KTR en 2015 et qui a couru l’année dernière à Suzuka avec le VivaC Team Tsuchiya-. La voiture est tombée en panne de transmission sur le circuit après huit tours couverts seulement,

C’est cependant une autre Toyota Mother Chassis qui s’est montrée la plus rapide de la matinée, Yuki Nakayama (Toyota 86 MC Team Upgarage with Bandoh n°18) ayant réalisé un chrono de 1’25 »’693, devant la Toyota Prius apr hybride n°31 de Koki Saga et de Rintaro Kubo, à quatre dixièmes de seconde.

Deuxième séance

Toyota25

La Toyota 86 MC n°25 était réparée pour l’après-midi et Yamashita améliorait le temps de Nakayama en 1’25 »600 mais en fin de séance la Nissan GT-R GT3 NDDP n°3 faisait encore mieux, Mitsunori Takaboshi décrochant le meilleur chrono du jour en 1’25 »568.

Trois nouveaux modèles -quatre voitures- étaient en piste : les deux Lexus RC F LM Corsa (n°51 pour Yuichi Nakayama et Sho Tsuboi et n°60 pour Akira Iida et Hiroki Yoshimoto), la Mark X MC Saitama Toyopet n°52 -une nouvelle Mother Chassis sur la base de la Toyota Mark X- de Takayuki Hiranuma et Taku Bamba et la Bentley Continental GT3 Elcars n°117 de Yuji Ide et Ryohei Sakaguchi). La plus rapide de ces quatre GT a été la Lexus n°51, douzième en 1’26 »494.

 Deuxième journée – dimanche 19 mars

première séance

Comme la veille, la lutte pour les meilleurs chronos a opposé la Nissan n°3 et la Toyota 86 MC n°25. C’est de nouveau Yamashita qui était le plus rapide avec la Toyota VivaC en 1’25 »529, chrono plus rapide que la pole position de Takeshi Tsuchiya en 2016 sur ce même circuit et avec la même voiture (1’25 »586).

Nissan3

Takaboshi tentait de répliquer dans la séance de l’après-midi avec la Nissan NDDP mais en 1’25 »893 il ne pouvait améliorer le chrono matinal de Takaboshi.

Lexus51

Les nouveaux modèles poursuivaient leur phase de réglages, avec toute fois une belle amélioration pour la Lexus RC F LM Corsa n°51, huitième de la séance de l’après-midi.