Steven Palette (Martinet by Alméras) : « Pouvoir vivre du sport automobile »

Steven Palette est bien occupé cette saison avec la Porsche Mobil 1 Supercup et le Championnat de France FFSA GT, à chaque fois chez Martinet by Alméras. Le natif de Vierzon avait de quoi jouer les premiers rôles le week-end dernier à Nogaro sur la Porsche Cayman GT4 Clubsport MR qu’il partageait avec Henry Hassid. Relégué en fond de grille pour une irrégularité technique, le tandem Palette/Hassid a cravaché pour terminer dans les points à deux reprises. Steven Palette se réjouit de disputer un double programme au sein du team dirigé par Philippe Alméras.

Le programme GT4 était prévu de longue date ?

« J’étais initialement parti pour disputer uniquement la Porsche Supercup. Henry voulait disputer le championnat GT4 sur une auto pour la gagne et j’ai eu l’opportunité de rejoindre le programme pour l’épauler. Je suis très content de rouler en Championnat de France FFSA GT car la volonté de l’équipe est de faire les choses bien. »

MOTORSPORT : GT4 EUROPEAN SERIES SOUTHERN CUP - NOGARO (FRA) ROUND 1 04/14-17/2017

Quel est votre premier regard sur le championnat ?

« Le GT4 est très intéressant. Rouler seul sur un circuit avec ce type de voiture n’est pas ce que recherche un pilote. Sur un meeting, c’est totalement différent car tout le monde dispose d’une auto de la même catégorie. Les écarts sont serrés et les courses disputées. Il faut réadapter son pilotage car ce n’est pas la même approche que dans les autres catégories GT. Les pneus se dégradent assez vite, ce qui oblige à les préserver pour son coéquipier. Il faut s’arracher en qualification. »

La pénalité à l’issue des essais a anéanti toute chance de bon résultat…

« Henry s’est fait taper à deux reprises, ce qui a fortement endommagé la suspension. Malgré cela, j’ai réussi à me hisser au deuxième rang de ma session qualificative mais les officiels ont jugé la voiture non conforme. En partant de la dernière ligne, la tâche s’annonçait ardue. Les points de la 7e place sont positifs. Il faut être épicier et chaque point est bon à prendre. »

17966932_1136702276439114_4316364525301127956_o

La saison en Supercup doit être celle de la confirmation ?

« Je joue la carte de la Supercup à fond. C’est là où il faut être et on y va pour gagner avec la nouvelle Porsche Cup. On sent bien la différence de couple. Nous avons bouclé une journée d’essais à Spa-Francorchamps. Il faut que la saison soit positive pour moi. Poursuivre avec le Martinet by Alméras est une bonne chose. Le team est pour moi une famille et tout est mis en place pour briller. »

17972137_1137712773004731_5071533629040353194_o

L’objectif est ensuite de passer en GT ?

« J’ai débuté par les coupes de marques en 2006 et je suis fidèle à cela. Je joue maintenant la carte Porsche. Mon but est de vivre du sport automobile et d’être repéré par un constructeur. Je me donner quelques années pour y arriver. J’aime le sport automobile d’une façon générale. J’ai de l’expérience en sprint et en endurance. J’ai disputé les 24 Heures du Nürburgring, roulé en NASCAR Whelen Euro Series, Renault Clio Cup et Peugeot RCZ, sans oublier la Journée Test des 24 Heures du Mans sur une Formula Le Mans. »