Stéphane Ratel et le GT4 : « Ce n’est que le début ! »

Avec 30 GT4 sur la grille de départ des Coupes de Pâques de Nogaro, Stéphane Ratel et son équipe ont parfaitement assuré le retour du GT au premier plan sur la scène nationale. La France est un succès supplémentaire pour le maître du GT mondial qui peut compter maintenant sur près de 180 autos (GT3/GT4) sur seulement cinq championnats.

« Je suis très satisfait du travail fournir par toute mon équipe en France » nous a déclaré Stéphane Ratel. « On tablait sur 18 autos et on arrive à 30 dès le premier meeting. Ce n’est qu’un début. Nous avons la capacité à recréer quelque chose à l’image du début des années 2000 où nous avions 45 autos. Cette possibilité existe. »

17973668_1138418806267461_4794011313132542911_o

Le Championnat de France FFSA GT pouvait compter sur six marques dans le Gers (Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, Porsche). « Le plateau va s’enrichir de nouvelles marques en 2018 » explique le patron de SRO Motorsports Group. « Ces nouvelles marques vont faire arriver de nouvelles équipes. Il faut s’assurer du contrôle des coûts. Il faut rester vigilant sur le niveau de préparation des autos. En revanche, il est très compliqué de juguler le professionnalisme des équipes. On ne peut pas contrôler les essais et la meilleure façon d’avancer est de multiplier les essais. Concernant la définition des autos, nous sommes tranquilles pour plusieurs années. »

MOTORSPORT : GT4 EUROPEAN SERIES SOUTHERN CUP - NOGAR (FRA) ROUND 1 04/14-17/2017 MOTORSPORT : GT4 EUROPEAN SERIES SOUTHERN CUP - NOGARO (FRA) ROUND 1 04/14-17/2017

Les constructeurs ne cessent de vendre des GT4. Porsche a allègrement dépassé les 300 Cayman GT4, Audi a déjà un carnet de commandes bien garni sur sa nouvelle R8, tout comme BMW avec sa M4 GT4 et on ne doute pas une seconde qu’il en est de même pour Mercedes. Le prix des GT4 varie de 110 000 à 200 000 euros. Un coup de boost sur la puissance des GT4 pourrait arriver en 2019.

« Les constructeurs qui sont présents en GT3 et qui disposent d’un service compétition-client son intéressés par le produit GT4 » souligne Stéphane Ratel. « Audi a maintenant un panel complet d’autos : TCR, GT4, GT3. »

17973744_1137327029709972_3495469182980933397_o

Le développement du GT4 dans le monde entier pourrait bien à l’avenir voir une finale mondiale, ce que ne dément pas le patron de SRO Motorsports Group : « Il faudra trouver le bon endroit. Le problème est toujours le même, il faut faire voyager les autos, ce qui n’est pas simple. »

Voir les GT4 au départ des Total 24 Heures de Spa n’est pas à l’ordre du jour : « Tant que nous avons plus de 50 GT3 en piste, il n’est pas prévu de rajouter des GT4. La magie de Spa est d’avoir une seule et unique catégorie. »