Les Skoda à l’honneur sur le Tour de France

Avant de se lancer dans la construction de voitures, Skoda a créé dès 1895 un atelier de fabrication de cycles à Mlada Boleslav sous le nom de Laurin & Klement. La voiture a pris le pas sur le deux roues, mais Skoda reste un acteur majeur du cyclisme en parrainant près de 20 épreuves par an, dont le Tour de France. Le partenariat majeur entre Skoda et le Tour de France dure depuis 2004.

Depuis 2015, Skoda est partenaire officiel du maillot vert qui récompense le meilleur sprinteur. C’est un peu comme si on récompensait le poleman en sport automobile.

Skoda met plus de 250 voitures à disposition d’ASO (Amaury Sport Organisation). La marque est aussi partenaire de la FFC (Fédération Française de Cyclisme).

Les chiffres de Skoda sur le Tour de France parlent d’eux-mêmes : 2,8 millions de km parcourus par l’ensemble de la flotte, deux camions transportant des pièces de rechange, 7000 km minimum parcourus par chacun des véhicules, 500 000 casquettes distribuées, 50 000 autocollants lancés sur la route du Tour, 90 000 tee-shirts reprenant le maillot vert donnés.

La Skoda la plus en vue reste celle de Christian Prudhomme, le directeur de course. La Superb accueille toutes les personnalités au fil des étapes dont le Président de la République. On doit sa couleur rouge au journal l’Equipe dans l’après-guerre. La teinte, rouge Corrida, est même inscrite dans le règlement de l’UCI (Union Cycliste International).

La Skoda Superb de Christian Prudhomme fait office de centre de commandement mobile. C’est de là qu’est donné le départ de l’étape, que sont organisés les flux de circulation autour du peloton, mais aussi la communication avec les commissaires et le contrôle de la présence de l’avion relais.

Il faut au minimum 130 heures pour équiper la Superb du directeur de course du Tour de France propulsée par un moteur 2.0 TDI de 190 chevaux. La modification la plus visible reste la présence d’un toit ouvrant au-dessus des places arrière. Afin de permettre au patron du Tour de se lever plus facilement, le sens du toit ouvrant est inversé pour libérer une large ouverture au-dessus des places. Le directeur du Tour peut actionner un gyrophare grâce à un bouton placé sur le montant latéral inférieur. Des casquettes publicitaires (les panneaux qui se trouvent sur la voiture) sont installées pour assurer la meilleure aéro possible.

Neuf autos composent le parc ASO, les huit autres étant réservées aux commissaires, au juge d’arrivée, au speaker de Radio Tour, à la direction de course et au chronométreur. Le reste du parc est notamment composé de Karoq et Kodiaq.

Skoda s’investit aussi pour faire découvrir le Tour de France, y compris aux journalistes. Andy Schleck, vainqueur du Tour 2010, a maintenant le rôle d’ambassadeur Skoda durant les trois semaines de l’événement : « Être ambassadeur du Tour de France me permet de le faire vivre de près aux invités. On commence dès 7 heures du matin pour faire une partie de l’étape en vélo en donnant tous les conseils et les explications. Disputer le Tour de France demande plus de pression car c’est forcément beaucoup plus dur. »

Il convient de préciser que les conducteurs des voitures doivent effectuer une formation (théorique et pratique) avant de partir sur le Tour. Des mises en situation permettent aux chauffeurs de mieux appréhender la conduite au milieu d’un public dense. Des contrôles de vitesse sont effectués sachant que le taux d’alcool est de 0 g/l de sang. Toutes les dérives comportementales (vitesse, téléphone, non-respect des règles…) feront l’objet de sanctions allant de l’avertissement à l’exclusion temporaire voire une sanction plus sévère en cas d’infraction grave ou de récidive. Plus de 4000 personnes bougent quotidiennement sur le Tour de France.

Pour les cyclistes, on vous encourage à rejoindre la communauté des passionnés de vélo ici