Sebring : les brèves d’après course

– Fernando Alonso a révélé qu’il était en discussion pour courir les 12 Heures de Sebring sur une Cadillac DPi, mais qu’il n’a pas pu disputer le « Super Sebring » ce week-end parce que Toyota voulait que ses pilotes se reposent pour le WEC.

– Le tour de qualification en LMP2 le plus rapide pour le WEC a été 2,8 secondes plus rapide que le tour de qualification en IMSA. Stéphane Richelmi a fait un chrono de 1:46.923 (ORECA 07 #38 de Jackie Chan DC Racing), tandis que Matt McMurry a réalisé un temps de 1:49.728 (ORECA #52 de PR1/Mathiasen Motorsports).

– Entre les catégories GTE-Pro et GTLM, la dernière a réalisé le meilleur temps de qualification avec un chrono de 1:55.899 pour la Porsche 911 RSR #911 de Patrick Pilet, soit 1,3 seconde plus vite que le temps de 1:57.500 réalisé par Antonio Garcia sur la Chevrolet Corvette C7.R #63.

– Il est peu probable que Gulf Racing inscrive deux voitures à Spa suite à a non sélection du deuxième châssis Porsche 911 RSR dans les 24 Heures du Mans. « J’ai parlé avec quelqu’un qui était intéressé, mais il était plus intéressé pour faire Le Mans « , a déclaré le patron de l’équipe, Owen Daley. « Nous ne voulons pas tout compromettre non plus, avec ce que nous faisons au WEC. » Il a ajouté que l’équipe britannique envisage à nouveau cette année de participer à l’European Le Mans Series cette année en fonction des projets du propriétaire de l’équipe, Mike Wainwright. Gulf Racing a également « poussé » pour une deuxième voiture à Sebring, mais les limites du paddock ont rendu la chose impossible.

– Quatre anciens vainqueurs des 12 Heures de Sebring ont participé aux 1000 Miles de Sebring : Nicolas Lapierre, Alex Lynn, Loïc Duval et Anthony Davidson.

– Pendant la course, la fusée Delta IV de la société américaine United Launch Alliance a été mise en orbite le dixième satellite haut débit destiné à l’armée de l’air américaine.