Romain Sarazin (SWR) : « La Nissan 370Z GT4 a encore son mot à dire »

Après Jordan Tresson et Gaëtan Paletou, Romain Sarazin est le troisième français à avoir remporté la GT Academy mis en place sous l’égide de Nissan. A 23 ans, le Lyonnais a fait ses gammes en GT4 avant de passer en GT3 l’année passée en Blancpain Endurance Cup chez RJN. La restructuration interne chez Nissan a laissé sur le carreau plusieurs pilotes, mais Romain Sarazin n’a pas l’intention de mettre de côté sa carrière de pilote.

On le retrouve cette saison en GT4 European Series sur une Nissan 370Z GT4 du Sean Walkinshaw Racing (SWR) en compagnie de Charlie Fagg. La saison complète n’est toutefois pas encore assurée car pour cela il faut trouver le budget nécessaire, comme nous l’a précisé le lauréat de la GT Academy 2015 : « Rejoindre le Sean Walkinshaw Racing était pour moi la meilleure opportunité, mais je dois encore trouver du budget. Le team m’a demandé de rouler pour eux car je connaissais déjà l’auto pour avoir pris part aux 24 Heures de Dubai. Le choix de l’équipe s’est porté sur la GT4 European Series Northern Cup. »

Le tandem de la Nissan 370Z GT4 doit faire face à des GT4 nettement plus modernes, ce qui n’effraie pas son pilote de pointe : « La 370Z GT4 reste une très bonne auto qui a encore son mot à dire pour de bons résultats. L’équipe partait de zéro. Misano nous a permis de trouver nos marques et Brands Hatch a prouvé qu’il fallait compter sur nous. Le podium était envisageable. Je prends beaucoup de plaisir à son volant au sein d’un championnat très serré. »

Romain Sarazin souhaitait poursuivre avec le constructeur japonais en dépit d’un manque de soutien : « J’avais la volonté durant l’hiver de rester dans la famille Nissan. Ils m’ont donné ma première chance de rouler en compétition et je suis content de continuer avec eux. J’ai repris mes études en parallèle pour préparer un Master. Je dois donc trouver un moyen d’allier les deux. J’espère donc réunir le budget nécessaire pour assurer ma saison en GT4. Je ne vais surtout pas lâcher la compétition automobile. » Le jeune pilote a mis en place différentes offres pour le soutenir dans son projet GT4.