Roberto Tanca (Target Racing) : « Plusieurs options sont à l’étude pour 2019 »

On connaissait le Raton Racing avec Lamborghini, il faut maintenant parler de Target Racing. L’écurie italienne emmenée par Roberto Tanca s’est attelée à un double programme cette année avec l’International GT Open et la Blancpain GT Series Endurance avec Lamborghini et le soutien appuyé de Oppo, la marque de téléphonie chinoise. Le point d’orgue de la saison du team italien a été une 2e place de classe (Am) aux Total 24 Heures de Spa. Roberto Tanca dresse un bilan positif de la campagne 2018.

Quel bilan tirez-vous de votre présence en International GT Open ?

« Le programme s’est finalisé assez tardivement, ce qui n’a pas été simple à gérer. Nous avons débuté avec une seule Lamborghini avant de passer à deux à partir de Monza. La structure du Target Racing est la même que celle du Raton Racing. Je suis satisfait de notre présence en GT Open avec de belles courses et un format idéal. La série est parfaite pour les associations Pro-Am et Am. On a tout de même pu voir quelques soucis de catégorisation de pilotes avec un Am qui s’est retrouvé 3e en qualif’ 2 à Barcelone. Nous avons un bon Am qui n’a fait que le 16e temps mais cela fait partie du jeu. »

On vous a aussi souvent vu aux avant-postes en Blancpain GT Series Endurance…

« Là aussi, je suis très content de notre saison car nous avons disputé notre première course de 24 heures avec l’Huracan GT3 à Spa. Nous avions un très bon équipage Am mais nous ne pouvions pas lutter à la régulière face au Barwell Motorsport. C’était pour nous une expérience incroyable avec une belle 20e place au général. Le championnat Blancpain est incroyablement relevé avec une BOP qui a son importance. »

De quoi sera fait votre saison 2019 ?

« Cela dépendra du souhait de nos pilotes. Des discussions sont en cours avec plusieurs options à l’étude : International GT Open, Blancpain GT Series Endurance et Sprint. Toutes les options sont considérées. On aimerait avoir une auto en Pro-Am et une en Am, voire en Silver Cup. Le team n’a pas encore suffisamment d’expérience pour faire rouler une auto en Pro. Nous regardons aussi du côté de l’Asie vu notre partenariat avec Oppo qui est proche de Lamborghini. La Blancpain GT Series Asia fait partie des réflexions. »

On a souvent vu le Raton Racing en Lamborghini Super Trofeo. Vous avez tiré un trait sur le championnat ?

« Le team s’est beaucoup investi dans ce championnat en 2015 et 2016. Maintenant, notre focus est mis sur la catégorie GT3. Il faut faire attention de ne pas se disperser. »

En 2019, ce sera le retour du Raton Racing ou à nouveau Target Racing ?

« Ce n’est pas encore tranché. On veut juste que nos autos soient rapides et compétitives. Le personnel est le même, seul le nom change. »

Vous avez d’autres projets dans les cartons ?

« La Nations Cup FIA GT fait partie des envies. Le concept est bon et il y a encore une probabilité pour que nous en soyons dès cette année même si le timing est plus que serré. Ce serait une bonne expérience pour le team. »