Paul-Loup Chatin (IDEC Sport) : « Faire notre course sans se préoccuper des autres »

ELMS 2018 Paul Ricard, ©VIMAGES/Fabre

Le passage à deux LMP2 a galvanisé IDEC Sport Racing qui s’est offert la pole des 4 Heures du Castellet grâce à Paul-Loup Chatin. La dernière pole du champion ELMS 2014 remontait à 2016 sur le Red Bull Ring. Qu’on se le dise, le team francilien compte bien jouer devant cette saison.

« Je suis très content de cette pole » nous a déclaré un Paul-Loup Chatin ravi de cette pole. « Nous avons découvert l’auto en début de semaine et ce résultat récompense tout le travail fourni. C’est aussi leur pole. Avec Paul et Memo, nous avons travaillé pour avoir une bonne auto. »

Cette qualification des 4 Heures du Castellet a pourtant irrité le pilote de l’ORECA 07 : « J’étais très déçu au moment de la sortie du drapeau rouge car j’ai franchi la ligne quelques secondes seulement après le rouge alors que mon tour était bon. J’ai dû retenter un autre tour rapide. »

« Le niveau en ELMS est très relevé et encore plus relevé que les saisons passées » souligne le natif de Dourdan. « Tous les teams ont de sérieux équipages. Il faut juste faire notre course sans se préoccuper des autres. »

Le pilote IDEC Sport Racing a aussi profité des gommes Michelin, déjà en pole à Portimao lors de la finale 2017 : « Les pneus ont parfaitement fonctionné, ce qui est de bonne augure pour la saison. »

Le travail fourni par IDEC Sport Racing durant l’hiver a payé, ce que confirme Paul-Loup Chatin : « Il y avait déjà une très bonne équipe mais là nous avons un équipage qui nous permet de nous battre pour les positions de tête. On ne pouvait rêver mieux pour débuter la saison. L’auto est vraiment bonne et je pense que je pouvais faire encore un peu mieux. J’aime pousser fort entre deux virages et j’ai perdu 0.2s dans le premier secteur. »