Patrice Lafargue (IDEC Sport Racing) : « Nos objectifs sont revus à la hausse »

Fidèle aux 24 Heures Series, IDEC Sport Racing fondait beaucoup d’espoir sur les 24 Heures de Dubai où la Mercedes-AMG GT3 a joué les premiers rôles en début de course jusqu’à des problèmes de freins qui n’ont pas permis de voir le petit matin. Nicolas Minassian, Alban Varutti, Patrice et Paul Lafargue ont pourtant tout donné dans une classe A6-Pro relevée comme jamais. L’arrivée de Nicolas Minassian dans la famille IDEC Sport Racing a permis à l’équipe managée par Jean-Noël Le Gall de travailler encore plus les petits détails. Une fois de plus, la saison d’IDEC Sport va être bien fournie avec deux championnats menés de front : 24 Heures Series et European Le Mans Series.

15977785_1727355964247091_898661889517330421_n

« L’intersaison a été longue et courte à la fois » nous a déclaré Patrice Lafargue. « Nous allons nous concentrer sur deux championnats avec ELMS et 24H Series. IDEC Sport va franchir une nouvelle étape cette année. Notre objectif est clairement l’European Le Mans Series et les 24 Heures du Mans si le Comité de Sélection retient notre candidature. »

IDEC Sport Racing va aligner une Ligier JS P217 sur l’intégralité du championnat avec un certain Olivier Pla pour épauler les Lafargue père et fils. « L’arrivée d’Olivier est un gros plus pour nous » explique Patrice Lafargue. « Olivier est quelqu’un d’adorable. Sa personnalité et ses qualités sportives font de lui un des meilleurs pilotes au monde. Nous sommes ravis de l’accueillir au sein de la famille IDEC Sport Racing. Sa venue donne le moral à toute l’équipe. Nos objectifs sont revus à la hausse et il va tirer tout le monde vers le haut. On manque encore d’expérience à ce niveau. Pour nous, faire rouler une JS P217 est un bond en avant. »

20161020_ELMS_Estoril_28_da12-728x485

Le team francilien va se concentrer sur la présence d’une seule LM P2 avant pourquoi pas de doubler la mise en 2018. La décision de poursuivre en ELMS ou de passer en FIA WEC n’a pas été prise. De part ses obligations avec Ford, Olivier Pla ne pourra pas être de la partie à Silverstone et au Mans. Le nom de son remplaçant sera annoncé sous peu, tout comme la livrée de la Ligier JS P217. IDEC Sport Racing possède toujours la Ligier JS P2, mais le team prendra directement la piste cette année avec la JS P217. Une première séance d’essais sera organisée début février.

L’autre gros dossier d’IDEC Sport Racing reste les 24 Heures Series. « Nos ambitions sont élevées » nous a déclaré Patrice Lafargue. « Les 24 Heures de Dubai nous ont permis de préparer la saison, même si le résultat n’a pas été à la hauteur de nos espérances. Le championnat monte d’année en année. La manche hors championnat à Austin est quelque chose qui me plait. J’ai toujours aimé les courses à l’américaine et je suis ravi de pouvoir le faire avec Paul. Cette manche va aussi nous permettre de voir ce que l’on pourrait faire à l’avenir aux Etats-Unis. Après Le Mans, Daytona reste un rêve. » Une seconde Mercedes-AMG GT3 pourrait être alignée dès cette année par IDEC Sport Racing en 24 Heures Series.

15994611_970749103058200_8547734493223110949_o

En parallèle, Patrice Lafargue compte bien garder la main en historique dès que l’occasion s’en présentera. La piste VdeV Endurance Series s’éloigne même si quelques piges ne sont pas à exclure, tout comme les 24H Proto Series via un programme client.

En ce début d’année, c’est du côté d’IDEC Sport Sailing que tous les yeux sont fixés avec le Trophée Jules Verne où Francis Joyon et son équipage sont en plein effort pour battre le record du tour du monde en équipage. « Les quinze derniers jours ont été positifs pour Francis et son équipe » rappelle Patrice Lafargue. « L’avance est assez confortable, mais le plus dur est de la conserver jusqu’au bout. »