Norbert Santos (Norma) : « Il faut maintenant se mettre dans le rythme de production »

Il suffit de discuter avec Norbert Santos sous le soleil du paddock de Barcelone pour comprendre que la Norma M30 LM P3 ne laisse pas indifférente. Tout le monde s’arrête pour féliciter le patron de Norma pour la qualité de son produit qui reste sur une deuxième place hier aux Etats-Unis dans le tout nouveau championnat IMSA Prototype Challenge. La carrière de la M30 LM P3 est lancée et elle semble promise à un très bel avenir.

« Nous avons livré hier la quatrième auto à Oregon » nous a déclaré Norbert Santos. Les trois déjà livrées sont Kelly Moss (Etats-Unis), DB Autosport et Yvan Muller Racing. « Je suis ravi de voir que la M30 LM P3 a débuté sa carrière par un podium à Sebring. Le châssis n’avait effectué qu’un déverminage à Nogaro avant d’être expédié de l’autre côté de l’Atlantique. Il n’y a eu aucune recherche de performance. Quatre séances d’essais étaient programmées à Sebring où tout s’est parfaitement déroulé. Le tracé de Sebring est un véritable de juge de paix. C’est donc positif de voir la M30 briller là-bas. »

MOTORSPORT : WEATHERTECH SPORTSCAR CHAMPIONSHIP - 12 HOURS OF SEBRING (USA) - ROUND 2 03/15-18/2017

La Norma M30 LM P3 sera bien développée par les différents teams et pas par le constructeur directement : « L’esprit du LM P3 est qu’un constructeur ne peut pas faire rouler officiellement une auto. Le but n’est pas de mettre de gros moyens pour du développement. Le prix de vente est figé et respecté par les différents constructeurs. C’est à chaque équipe de travailler pour développer l’auto. J’aurais bien entendu aimé faire au moins une journée de roulage avec Romain (Dumas) mais cela n’a pas pu être possible. »

MOTORSPORT : WEATHERTECH SPORTSCAR CHAMPIONSHIP - 12 HOURS OF SEBRING (USA) - ROUND 2 03/15-18/2017

Norma Auto Concept va maintenant s’atteler à livrer les autres clients. « Il faut maintenant se mettre dans le rythme de production » sourit Norbert Santos. « Nous construisons une auto par semaine et on s’organise pour passer à deux. Je suis agréablement surpris de la qualité du composite. La relation avec Tatuus se déroule parfaitement et on ne s’est pas trompé à travailler avec eux. »

Le constructeur de St-Pé-de-Bigorre a déjà une base aux Etats-Unis, et ce depuis 2000. Pour ce qui est de l’Asie, Norma va installer un point d’attache.

MOTORSPORT : WEATHERTECH SPORTSCAR CHAMPIONSHIP - 12 HOURS OF SEBRING (USA) - ROUND 2 03/15-18/2017

« Le seul souci est de pouvoir produire les autos » poursuit Norbert Santos. « Il n’est pas question pour Norma de faire un quelconque compromis. Il ne faut pas produire pour produire. » Avec 23 personnes et deux équipes distinctes entre CN et LM P3, le travail ne manque pas.

Pas moins de 22 Norma M20 FC  neuves ont été vendues cet hiver, ce qui n’est pas sans ravir le constructeur : « Le LM P3 n’enlève pas l’intérêt pour le CN. L’arrivée de la nouvelle motorisation peut lui donner un nouvel essor. On croit beaucoup dans le produit CN. Il faut maintenant se pencher sur la question de savoir s’il faut modifier l’auto actuelle ou en concevoir une nouvelle. »