Les essais de mercredi à Daytona

La seconde et dernière journée des tests de décembre, essais préparatifs aux 24 Heures de Daytona 2018- a eu lieu hier mercredi sur le Daytona International Speedway.

Ces essais n’étaient pas officiellement chronométrés, mais officieusement et sans que cela soit significatif, la Mazda RT-24P a été enregistrée dans les 1mn38s et les Penske Acura ARX-05 et Ligier JS P217 dans les 1mn39s.

La Ligier JS P217 et la Nissan-Onroak DPi ont fait leurs premiers tours de roue en configuration EVO l’après-midi, le kit carrosserie n’étant arrivée que pendant la pause déjeuner. Le splitter a une forme plus prononcée et les appendices aéro afférents (dive planes) ont un emplacement modifié.

La Nissan Onroak a tourné selon plusieurs configurations, et notamment sans les dive planes.

La Mazda RT24-P DPi n°55 a tourné un peu l’après-midi, après avoir été équipée tardivement d’un moteur de rechange, le team s’étant concentré sur la Mazda n°77.

L’Acura ARX-05 DPi/Team Penske a connu quelques problèmes de turbo qui ont écourté sa séance matinale.

Le moteur de la Cadillac DPi du Wayne Taylor Racing a été envoyé par l’IMSA après la séance matinale pour évaluation dans son centre de recherche. De ce fait, les débuts de la nouvelle recrue du team, Renger van der Zande, ont été limités à cette séance matinale,

Extreme Speed Motorsports doit tourner à Sebring aujourd’hui, le Team Joest devant revenir à Daytona pour des essais privés mardi prochain ; Land Motorsport devrait également aller à Daytona a semaine prochaine avec ses Audi R8 LMS ; le Team Penske pourrait retourner à Sebring où les Acura DPi ont déjà fait deux séances d’essais.

Quelques modifications pour la Lexus RC F GT3 qui a abandonné le système ABS Continental pour adopter le Bosch, le 3 GT Racing devant par ailleurs remplacer un de ses deux châssis, à la suite du crash de Robert Alon au Petit Le Mans ; la Porsche a étrenné un nouveau capot avant et des dive planes modifiées.  

Continental Tire a développé de nouveaux pneus pluie pour les Protos et les GTD, alors qu’un nouveau pneu slick pour les GTD devrait apparaître à Sebring, après six mois de développement.

Les Ford GT ont gardé leurs couleurs tricolores, mais le bleu et le rouge sont désormais plus flashy.

L’IMSA a imposé à 60 le nombre maximum d’engagés pour Daytona et Sebring.

Risi Competizione pourrait avoir engagé deux Ferrari à Daytona, une GTE et une 488 GT3 en GTD pour des clients.

Giancarlo Fisichella pourrait fort bien ne pas piloter une Ferrari en 2018 !

Quatre Acura NSX GT3 pourraient faire les courses du NAEC, trois d’entre elles étant susceptibles de faire toutes les courses de l’IMSA, dont deux pour Michael Shank.

L’attribution des stands pour la Rolex 24 se fera lors des essais préliminaires des 24 Heures de Daytona -le Roar Before the 24-. Une séance spéciale d’essais de 15 minutes pour chacune des quatre catégories sera organisée le dernier jour ! Comme l’a expliqué Simon Hodgson, Vice-Président de la Compétition de l’IMSA : « Comme nous l’avons constaté au cours des dernières années, chaque seconde compte dans la Rolex 24 , l’emplacement du stand ayant une place prépondérante. »

Informations venant de Sportscar365 et du Daytona International Speedway.