Les brèves de la projection du film des 24 Heures du Mans 2018

dav

Retour sur la projection en avant-première du film officiel des 24 Heures du Mans 2018 qui a eu lieu hier soir. Elle s’est passée simultanément dans cinq salles du cinéma CGR de Saint-Saturnin, à côté du Mans. Au total, 1034 spectateurs se sont déplacés. L’Automobile Club de l’Ouest organisait cet événement pour la 8e fois (depuis 2011) !

Neuf pilotes étaient présents à cette soirée : Sébastien Buémi (Toyota Gazoo Racing), Nicolas Lapierre et Pierre Thiriet (Signatech Alpine Matmut), Tristan Gommendy, Vincent Capillaire et Jonathan Hirschi (Graff-So24), Thomas Dagoneau (Larbre Compétitiion), ainsi que Julien Andlauer (Dempsey-Proton Racing). Deux team managers étaient également là : Philippe Sinault (Signatech Alpine Matmut) et Pascal Rauturier (Graff).

André Negrao (Signatech Alpine Matmut) était présent l’après midi au Mans pour rejouer le podium LMP2, mais n’a pas pu assister à la présentation, le Brésilien ayant un avion à prendre.

Peu avant le film, la nouvelle affiche a été dévoilée. « Après la nuit pour l’affiche 2018, place au petit jour ! » a déclaré Pierre Fillon, le Président de l’ACO. On y voit au premier plan, dans la portion qui suit le pont Dunlop, un prototype (Toyota ?) précédé d’une Ferrari 488 GTE et d’une Ford GT. Ce mardi 27 novembre coïncidait avec le « J-200 » avant la course de 2019 ! 

Plusieurs messages vidéos ont été diffusés dont Thomas Laurent (Rebellion Racing) et Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing), ce dernier affirmant qu’il serait au Mans pendant de nombreuses années.

Pierre Fillon a estimé que la victoire Toyota cette année était « la marque de la persévérance et de la fidélité » de la marque nippone aux 24 Heures du Mans.

Après le film, les pilotes Signatech Alpine et Graff-So24 ont reçu leur trophée des 24 Heures du Mans. Cependant, Pierre Thiriet a dû laisser le sien, le sommet s’étant décollé. Après réparations, il retrouvera vite son bien.

En répondant à une question de Bruno Vandestick qui a animé la soirée, Sébastien Buemi a précisé qu’il était « sous contrat Toyota jusqu’en décembre 2019 et que des discussions actuelles étaient en cours pour pouvoir le prolonger ! »

Philippe Sinault a déclaré qu’évidemment une Alpine A470 serait présente aux 24 Heures du Mans 2019, celle engagée en WEC, mais qu’une deuxième auto « est un vrai sujet de discussion chez Signatech Alpine ! » 

Pierre Fillon a abordé le sujet du film sur la bataille Ferrari / Ford de 1966. Les deux acteurs principaux sont Christian Bale (dans le rôle de Ken Miles, pilote Ford) et Matt Damon (dans celui de Caroll Shelby). La sortie de ce film, « Ford vs Ferrari », pourrait se faire en juin prochain. 

A propos de la nouvelle catégorie « Hypercar », Pierre Fillon a annoncé que le règlement final sera soumis au vote le 5 décembre prochain lors du Conseil Mondial de la FIA. Il sera mis en place et débutera pour la saison 2020 /2021. Il sera utilisé lors des cinq prochaines années. Le nom « Hypercar » ne devrait pas rester, les fans vont être interrogés pour lui en donner un nouveau. Un chose est cependant obligatoire : que Le Mans figure dans l’appellation. Pierre Fillon estime que « les contacts avec les constructeurs, mais aussi équipes, sont bons. Le nouveau règlement plaît. On peut donc être optimiste » a conclu le Président de l’ACO.