Le drapeau rouge final sauve la course de DragonSpeed !

Sebastian Saavedra et ses trois coéquipiers, Roberto Gonzalez, Pastor Maldonado et Ryan Cullen, ont remporté les 24 Heures de Daytona en catégorie LMP2 sur l’ORECA 07 #18 de DragonSpeed. Une première pour l’équipe qui gagne certainement sa plus prestigieuse course.

Le Colombien a cependant eu beaucoup de chance car, lors de la période de neutralisation qui a ensuite conduit à l’arrêt provisoire puis définitif de la course, il a eu une sortie de piste et a tapé les rails de sécurité. L’ORECA 07 a été sévèrement endommagée à l’avant gauche. Sebastian Saavedra a réussi à ramener la voiture aux stands où elle a été réparée. Elle y est ensuite restée jusqu’à ce que le résultat de la course soit annoncé, 11 minutes avant la fin officielle.

Cameron Cassels, alors à quatre tours, sur son ORECA 07 #38 de Performance Tech Motorsports n’a pas réussi à prendre la place de leader, stoppé dans son élan par le drapeau rouge.

« Nous avions quatre tours d’avance sur le second et je pensais que ça allait », a déclaré Saavedra à notre confrère de Sportscar365. « Quand l’incident s’est produit, la première chose à laquelle j’ai pensée a été que je laissais tomber ce groupe incroyable de personnes et cet équipage génial qui a travaillé dur pendant 48 heures. Je ne sais pas si les gens comprennent bien, ce ne sont pas 24 heures pour nos mécaniciens, c’est bien plus long que ça. C’était déchirant, puis le moteur a redémarré, il y avait un peu de dégâts, mais j’ai pu revenir au stand. Je ne m’attendais pas à ce le drapeau rouge soit déployé. Je pense que ça nous a sauvé la mise ! »

Sebastian Saavedra a loué des louanges au package ORECA et la solidité de la 07 (ils ont changé quatre fois de capots) pour avoir atteint la fin de ces 24 Heures de Daytona dantesques, ponctuées par deux périodes de drapeau rouge ainsi que 17 périodes de neutralisation.

DragonSpeed se dirigeait même vers un doublé avec l’ORECA 07 #81, mais la course de cette dernière s’est arrêtée lorsque Henrik Hedman a perdu une roue alors que l’auto avait mené la plus grande partie de la course en LMP2 !

« Malheureusement pour l’équipe, cela aurait dû être un doublé pour DragonSpeed !» Le pilote de 28 ans a décrit sa deuxième participation aux 24 Heures de Daytona comme une « bataille pas comme les autres. C’était une course folle », a-t-il dit. « Nous savions qu’il s’agirait d’un combat en dépit du faible nombre de voitures engagées dans notre catégorie. Dans l’ensemble, nous sommes très heureux et très fiers des efforts que nous avons faits ! «