L’Audi RS 5 DTM turbo 2019 a tourné à Estoril

Audi RS 5 DTM 2019 (Test Car)

René Rast, Mike Rockenfeller et Nico Müller ont étrenné à Estoril la nouvelle Audi RS 5 DTM qui sera utilisée la saison prochaine. Le moteur V8 atmosphérique cède en effet la place en 2019 à un moteur turbocompressé, un quatre cylindres de deux litres de cylindrée.

Ce changement de moteur va s’accompagner d’un surcroît de puissance, estimé à une centaine de chevaux, le quatre cylindres turbo -appellation Audi RC8- devant développer environ 600 chevaux.

Changement de moteur donc, mais pour s’adapter à la réglementation 2019, la RS 5 DTM a subi également des changements aérodynamiques importantes : l’aileron arrière est modifié, le plancher a été revu ainsi que les diffuseurs avant et arrière. L’avant de la voiture a été également repensé en fonction du moteur plus compact et de ses exigences en matière de refroidissement, ce qui donne au modèle 2019 un look plus agressif.

Les pilotes se sont déclarés enchantés de leur nouvelle monte.

Nico Müller  (en charge des essais le premier jour) : « La nouvelle Audi DTM est terriblement musclée et très dynamique. Le moteur turbo pousse formidablement. Nous allons voir des vitesses que le DTM n’a jamais vu auparavant. Le boost de puissance se fait vraiment sentir. Cela va nous demander encore plus d’efforts. La voiture semble vraiment aller vite quand on la regarde près de la piste. Le son est également fascinant. Je ne veux absolument pas troquer le turbo pour le vieux V8 atmosphérique. »

René Rast : « En tant que pilote, on est toujours content d’avoir plus de puissance. La nouvelle voiture se comporte comme un kart et procure un plaisir énorme. »

Mike Rockenfeller : « J’aime le moteur turbo et je suis sûr que les fans vont l’aimer aussi. Le son est magnifique et la voiture beaucoup plus rapide. Nous attendons tous l’année prochaine avec impatience. »

Dieter Gass, Patron de Audi Motorsport : « Bien sûr, nous avons encore beaucoup de travail à faire à ce premier stade, mais les essais ont été positifs. Le fait qu’une nouvelle voiture tourne aussi bien dès le premier jour ne peut être cependant une chose totalement acquise. Mais chacun au sein de l’équipe DTM peut être très fier. Nous sommes satisfaits que les premières impressions de nos pilotes confirment exactement l’objectif que nous visions avec les nouvelles voitures DTM. Les voitures sont plus rapides, plus exigeantes à piloter. A présent, j’ai hâte de voir les voitures en course pour la première fois. La hausse du rapport poids/puissance peut se voir à l’oeil nu. »