La Scuderia Cameron Glickenhaus prête à relever le défi de la catégorie ‘Hypercar’

Si on attend les détails de la future réglementation ‘Hypercar’ pour la fin de l’année, la Scuderia Cameron Glickenhaus continue de plancher sur le dossier. A ce jour, le constructeur américain est le seul à s’être déclaré officiellement pour une arrivée dans la catégorie reine.

James Glickenhaus, à l’origine du projet, vient d’établir une base dans le Connecticut pour la construction de la SCG 007. Le message sur le site Internet de la Scuderia Cameron Glickenhaus est clair : « Nous sommes prêts. C’est le moment ». L’objectif est de remettre une marque américaine aux 24 Heures du Mans avec comme objectif la victoire au général.

La dernière victoire d’un constructeur américain aux 24 Heures du Mans remonte à 1969, du temps de la Ford GT40 Mk I de Jacky Ickx et Jackie Oliver. Quant à la dernière victoire d’une équipe américaine dans la Sarthe, il faut remonter à 2005 avec ADT Champion Racing et l’Audi R8.

La Scuderia Cameron Glickenhaus doit communiquer plus de détails sur son engagement en FIA WEC 2020/2021 et aux 24 Heures du Mans dans les prochains jours. A noter que 25 modèles routiers seront homologués. « Nous avons signé un contrat qui nous permettra de faire la course en WEC et au Mans en 2020/2021″, a indiqué le constructeur.

En attendant d’en savoir plus, deux SCG003C vont disputer les 24 Heures de COTA (16/18 novembre) avec une auto pour la Scuderia Cameron Glickenhaus (Mutsch/Mailleux/Laser/Longhi), l’autre pour LightSpeed Racing (Westphal/Simonsen/Stanton/Miller).