Julien Piguet (BMW Team France) : « Être première BMW ne fait pas tout »

Fort d’une belle saison 2017 avec BMW Team France, Julien Piguet a poursuivi l’aventure cette année en Championnat de France FFSA GT en mettant de côté l’Ekris M4 GT4 pour une toute nouvelle BMW M4 GT4. Frédéric Johais a cédé son baquet à Laurent Hurgon et il aura fallu attendre la finale du Paul Ricard pour voir le tandem sur la plus haute marche du podium. Vice-champion 2017, Julien Piguet a dû se contenter de la 8e place cette saison avec un seul podium à la clé. Pourtant, l’équipage de la BMW #3 avait de quoi bien faire sur le papier.

« Je ne peux qu’être déçu de notre saison », nous a déclaré Julien Piguet à Bahreïn. « On ne comprend pas trop ce qui est arrivé. Quand ça n’allait pas, on ne savait pas pourquoi et quand ça allait bien, on ne savait pas non plus pourquoi. Soit, nous n’avions pas la performance, soit nous avons commis des bêtises. Laurent a été un super coéquipier en se hissant au niveau des meilleurs. Nous avons souvent été première BMW, mais cela ne fait pas tout. »

A Bahreïn, Julien Piguet retrouvait l’Ekris M4 GT4 alignée par BMW Team France by Ekris Motorsport en compagnie de Ricardo van der Ende. Le châssis utilisé était celui de BMW Team France qui a disputé le FFSA GT en Am. Malheureusement, les problèmes de moteur n’ont pas permis de terminer le meeting. « L’Ekris M4 GT4 n’a pas grand-chose à voir avec la M4 GT4 », précise le pilote BMW Team France. « Elles ne se pilotent pas du tout de la même façon. On sent bien que la M4 GT4 est une auto de nouvelle génération. »

Si les résultats en FFSA GT n’ont pas été à la hauteur des espérances, la marque allemande est pleinement satisfaite de sa collaboration avec le Championnat de France FFSA GT : « BMW France est très content de son partenariat avec SRO. L’activation est vraiment bonne. Il est dommage que les résultats n’aient pas suivi. On avait habitué BMW au podium la saison dernière. Le niveau des pilotes présents est aussi bon qu’en 2017. En revanche, le niveau des équipes est monté d’un cran. Un team comme AKKA-ASP tire tout le monde vers le haut. L’Alpine a été incroyable et je pense que c’était le meilleur package. »

Le programme 2019 de Julien Piguet n’est pas bouclé, mais si programme il y a, ce sera à nouveau avec BMW.