FIA World Endurance Championship

Julien Canal et David Heinemeier-Hansson complètent les équipages du Rebellion Racing

15936475_10154013503446020_5002386967153607173_o
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Rebellion Racing affiche désormais complet pour sa campagne FIA WEC qui va passer par l’engagement de deux ORECA 07. Force est de constater que l’équipe anglo-suisse fait dans le ‘high level’ avec deux trios pour jouer la gagne dans la très relevée catégorie LM P2. Julien Canal et David Heinemeier-Hansson sont les deux derniers pilotes à rejoindre le Rebellion Racing.

L’écurie dirigée par Bart Hayden demandera à avoir les dossards #13 et #31 cette saison. Mathias Beche, Nelson Piquet Jr et David Heinemeier-Hansson se partageront le baquet de la #13, tandis que Nicolas Prost, Bruno Senna et Julien Canal en découdront sur la #31.

Habitué à rouler en FIA WEC depuis quatre ans, David Heinemeier-Hansson a alterné LM P2 et GTE ces dernières années. Vice Champion du Monde FIA WEC en 2013 chez OAK Racing, le Danois est passé ensuite chez Aston Martin Racing avant de revenir en LM P2 puis de rejoindre Abu Dhabi Proton Racing en 2016. « Je suis ravi de faire partie du nouvel objectif du Rebellion Racing qui passe par le LM P2 » a déclaré David Heinemeier-Hansson. « Depuis mes débuts au plus haut niveau, Rebellion Racing a toujours été au sommet de la tradition des équipes privées en ayant le bon rythme, le style et une détermination à toute épreuve. Je ne pouvais pas souhaiter meilleure équipe pour débuter ma cinquième saison complète en FIA WEC et mes sixièmes 24 Heures du Mans. La compétition est plus dure que jamais en LM P2 avec des voitures encore plus excitantes à piloter. En tant qu’équipe, nous serons prêts. »

Julien Canal compte deux couronnes mondiales en FIA WEC, une première en GTE-Am (2012), une seconde en LM P2 (2015). Le Sarthois fait partie des meilleurs gentlemen du plateau et son arrivée chez Rebellion Racing est forcément un avantage pour jouer le haut de tableau. « Rebellion Racing est une équipe de premier plan et j’ai contacté l’équipe dès qu’elle a annoncé son arrivée en LM P2 » a indiqué Julien Canal. « De plus, je connais déjà plusieurs pilotes de l’équipe, qui sont aussi de bons amis et j’ai eu un retour positif sur le potentiel de l’écurie. Après avoir remporté le FIA WEC en 2015, mon désir était de revenir dans ce championnat très relevé et je voulais y revenir dans une équipe forte ayant la volonté de gagner, le tout dans une bonne ambiance. J’attends avec impatience de piloter la nouvelle ORECA 07. Je connais Bruno avec qui je m’entends très bien. Avec Nico, notre relation amicale remonte à plusieurs années. Je suis impatient de partager cette voiture avec eux. »

Après cinq saisons passées en LM P1 dans une classe privée peu garnie, Rebellion Racing arrive dans une catégorie bien plus fournie, ce qui n’effraie pas Bart Hayden : « Nous espérons une grande saison 2017 en FIA WEC et nous allons tout faire pour montrer notre force en juin au Mans. Nous avons la chance de bénéficier une fois de plus d’une équipe expérimentée et talentueuse, mais également de pilotes tout aussi expérimentés. Je suis convaincu qu’ils vont faire un excellent travail tous ensemble. »

Rebellion Racing va avoir un programme pour le moins chargé cette année avec deux ORECA 07 sur l’intégralité du championnat FIA WEC, sans oublier les quatre manches de la Tequila Patron North American Endurance Cup avec une auto. Un troisième châssis est utilisé pour les courses IMSA.

La veille pour le LM P1 privé reste active mais pour le moment, le focus est mis sur le FIA WEC et le programme américain. Comme d’autres, Rebellion Racing est principalement dans l’attente d’une vraie motorisation pour revenir concourir en LM P1 privé.

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet