Guillaume Maillard (3Y Technology) : « Le team a vocation à devenir de plus en plus international »

Pour sa première année de compétition, 3Y Technology n’a pas eu le temps de chômer. Entre le FFSA GT et la GT4 European Series avec plusieurs BMW M4 GT4 et la Blancpain GT Series Sprint avec une BMW M6 GT3, l’écurie basée dorénavant au Paul Ricard a eu du pain sur la planche. 2018 a débuté par les 24 Heures de Dubaï et s’est refermée au Royaume de Bahreïn lors de la GT4 International Cup. L’écurie de Guillaume Maillard est allée au bout ses ambitions et l’avenir de 3Y Technology s’annonce aussi bien européen qu’asiatique. 

3Y Technlogy UAE est opérationnel ?

« Nous allons avoir deux BMW M4 GT4 basées dans l’enceinte du Dubai Autodrome une fois qu’elles seront revenues de Bahreïn. 3Y Technology dispose maintenant d’une base permanente aux Emirats Arabes Unis. Nous avons repris les locaux du GDL Racing Team, l’équipe de Gianluca De Lorenzi. Nous aurons également en charge la distribution des pneus Avon et Cooper pour le Moyen-Orient. En fonction du développement de la structure aux Emirats, nous allons jongler avec l’Europe pour nos châssis BMW M4 GT4. »

Les 12 Heures d’Abu Dhabi sont au programme ?

« Nous cherchons encore à boucler un ou deux équipages. Nous avons les autos et le matériel. 3Y Technology reste sur une très belle performance à la GT4 International Cup. Fort de nos bons résultats, nous espérons rouler à Abu Dhabi. Un an après le lancement de l’équipe, nous avons fait ce que nous avions dit. »

L’équipe veut se développer en Asie ?

« Il y a un projet de mettre en place une branche 3Y Technology Asia. Les réflexions vont dans le bon sens avec comme envie de faire un copier-coller de ce qu’on a mis en place en Europe. On ambitionne de faire rouler une BMW M4 GT4 avec le soutien de BMW Motorsport dans un championnat national en Asie, comme la Blancpain GT Series Asia. On réfléchit aussi à faire rouler la BMW M6 GT3. BMW serait très heureux d’avoir une équipe qui porte haut les couleurs BMW Motorsport en Asie. Cela nous ferait donc trois bases : Europe, Emirats Arabes Unis, Asie. Je crois beaucoup dans le développement du sport automobile en Asie. Lorsque je dirigeais SODEMO, nous avions préparé des moteurs pour le China Touring Car Championship. On sentait que le sport auto n’était pas encore prêt. Depuis, les choses ont nettement évolué. »

Le programme 2019 est bouclé ?

« On se dirige vers la GT4 European Series et le Championnat de France FFSA GT. On discute en parallèle pour faire rouler la BMW M6 GT3 en Blancpain GT Series Endurance. BMW a remporté Macau, les Total 24 Heures de Spa et la voiture a gagné des courses en International GT Open. La piste ADAC GT4 est aussi à l’étude, de même que les Creventic 24H Series aux Emirats Arabes Unis. »

3Y Technology doit franchir une nouvelle étape en 2019 ?

« 2018 était pour nous une année d’apprentissage sachant que c’était assez compliqué de mener de front trois programmes de front. Il a d’abord fallu construire l’écurie. Nous sommes partis avec une marque qui n’a pas été épargnée par la BOP. La fin de saison reste positive avec la victoire en Pro-Am à Bahreïn. En 2019, la BMW M4 GT4 devrait gagner en compétitivité.

3Y Technology doit se stabiliser en Europe, se développer aux Emirats Arabes Unis et découvrir l’Asie. L’écurie a la vocation à devenir de plus en plus international. 3Y = 3 continents. Nous avons fait rouler cette saison des pilotes venant de pays différents : France, Brésil, Inde, Belgique, Angleterre, Hong Kong. Il faut maintenant consolider le tout. 3Y Technology, c’est actuellement quatre personnes à plein temps et une à Dubaï. »

Le programme GT3 se fera en partenariat avec BMW Motorsport ?

« Si le programme parvient à se finaliser, on aimerait bien avoir un pilote officiel à nos côtés, mais aussi bénéficier du soutien de la marque en GT4 via le BMW Junior Team. Le but est aussi de faire rouler Enzo Guibbert en parallèle de son programme LMP. J’espère qu’il pourra être un de nos pilotes référents. Enzo est promis à un très bel avenir. On recherche un bon Am pour le faire rouler en GT4 et le mettre dans un équipage Pro en GT3. On se doit d’avoir des équipages capables de mettre 3Y Technology devant. »