GT3 et DTM au menu de R-Motorsport, le programme ‘Hypercar’ en stand-by

Après une saison d’apprentissage en Blancpain GT Series Endurance en 2018, R-Motorsport passe à la vitesse supérieure cette année, toujours dans le giron Aston Martin. L’ancienne V12 Vantage GT3 laisse place au nouveau modèle, sans oublier les quatre Aston Martin qui rouleront en DTM. La structure suisse dirigée par Florian Kamelger et Andreas Baenziger étudie toujours la faisabilité d’un programme ‘Hypercar’ pour tenter d’accrocher les 24 Heures du Mans.

Le programme GT3 sera annoncé sous peu comme nous l’a confié Florian Kamelger : « Nous dévoilerons nos plans sous peu. A l’heure actuelle, une présence en Blancpain GT Series Endurance est confirmée. Un engagement sur d’autres manches de l’Intercontinental GT Challenge est aussi à l’étude. » Deux Aston Martin V12 Vantage GT3 étaient en piste aux 12 Heures de Bathurst pour l’ouverture de la saison. On croit savoir que R-Motorsport sera de la partie en Blancpain GT Series Sprint en plus des manches Endurance.

Du côté des pilotes, Matthieu Vaxivière, Marvin Kirchhöfer, Maxime Martin, Jake Dennis et Matt Parry doivent rouler pour le compte de R-Motorsport cette saison.

L’autre gros morceau de l’année reste les débuts en DTM. « Le DTM est une autre étape dans le développement de l’équipe », a déclaré Kamelger. « C’est le championnat le plus professionnel au monde. Nous allons nous préparer du mieux possible pour briller dès cette année. Les autos seront prêtes pour le début de saison. »

Quant à un éventuel programme ‘Hypercar’ avec une Aston Martin basée sur la Valkyrie, il semble que le projet soit quelque peu au point mort : « Je ne peux pas parler pour Aston Martin Racing. Le projet serait l’initiative de R-Motorsport. La question est de savoir s’il faut y aller ou pas. Pour le moment, le coût est bien trop élevé et tout le monde sait que c’est le coût qui décide du programme. Nous avons toujours dit depuis le lancement de l’équipe que les 24 Heures du Mans faisaient partie de nos plans. » Le Dr Florian Kamelger a écarté toute hypothèse de faire rouler une Aston Martin Vantage dans la catégorie GTE.