Giorgio Sanna : « Lamborghini a rayonné dans le monde entier en 2018 »

Si les titres 2018 Blancpain GT Series ont échappé à Lamborghini Squadra Corse, le constructeur italien peut être pleinement satisfait de ses clients en Blancpain GT Series Asia et WeatherTech SportsCar Championship. FFF Racing Team by ACM a été sacré en Asie et Paul Miller Racing en IMSA. De quoi réjouir Giorgio Sanna, responsable de la compétition-client chez Lamborghini Squadra Corse, qui nous a accordé un entretien.

Les deux titres décrochés hors d’Europe doivent vous ravir ?

« Je suis forcément très content de cette saison. En 2017, nous avons remporté plusieurs titres en Europe. Un des objectifs de 2018 était de gagner quelques grandes courses et des championnats à travers le monde, ce que nous avons réussi. Remporter la catégorie GTD aux 24 Heures de Daytona et aux 12 Heures de Sebring représente beaucoup pour nous sachant que nous sommes le seul constructeur à avoir pu le faire. De plus, rafler le titre en Blancpain GT Series Asia est très important. Lamborghini a donc rayonné dans le monde entier en 2018. »

Croyez-vous au développement de la Blancpain GT Series Asia ?

« Je fais confiance à Stéphane Ratel et son équipe pour cela. Nous sommes là-bas depuis 2012 avec le Lamborghini Super Trofeo. On sait combien il est dur de pénétrer ce marché. Le travail fourni par SRO ces deux dernières années est formidable. Le championnat est parti de zéro pour arriver à 30 autos avec un niveau incroyablement relevé au niveau des équipes, des pilotes et de la préparation des autos. »

L’Asie est un marché important pour la marque ?

« L’Asie est même un marché majeur pour Lamborghini, notamment la Chine et le Japon. C’est une bonne opportunité pour nous d’y exporter notre ADN, d’autant plus que SRO accueille également le Lamborghini Super Trofeo. »

Sur le continent américain, il faut s’attendre à voir combien de Huracan Evo en 2019 ?

« Il y aura plus d’une voiture en IMSA (rire). Paul Miller Racing sera à nouveau de la partie et Grasser Racing Team a déjà annoncé ses plans pour disputer les courses longues. La Lamborghini Huracan GT3 Evo débutera en compétition à Daytona et nous sommes impatients de ce nouveau challenge. »

La Blancpain GT World Challenge (Pirelli World Challenge) fait partie des options ?

« C’est un championnat qui est appelé à prendre de l’ampleur, donc on ne peut que le regarder. Il faudra voir ce quelle est la stratégie de nos clients. »

L’intérêt pour la Lamborghini Huracan GT3 Evo est croissant ?

« C’est encore trop tôt pour savoir combien d’autos rouleront en 2019, mais l’intérêt est clairement là. L’auto est bonne, les premiers essais sont allés dans le bon sens. FFF Racing Team by ACM fait partie des équipes qui devraient rouler en Europe. Leur premier objectif était de remporter la Blancpain GT Series Asia, ce qui a été fait. Ils seront soutenus par Lamborghini Squadra Corse. »

Les Total 24 Heures de Spa seront l’un des objectifs majeurs ?

« Comme tous les ans… Chaque année, toutes les marques veulent briller à Spa et on espère que nos équipes clientes seront en mesure de le faire dès l’année prochaine. »

Des nouvelles récentes de la catégorie GT2 ?

« Comme je l’ai déjà précisé dans notre précédent entretien (au Nürburgring lors de la présentation de l’Huracan GT3 Evo, ndlr), nous apprécions cette opportunité de pouvoir faire rouler une auto qui sera entre une GT4 et une GT3. La version Super Trofeo est parfaite pour cela et nous devrions en savoir plus dans les prochains mois. »