Gilles Duqueine : « La passion ne doit pas nous emmener dans une voie de garage »

Entrepreneur de talent dans l’aéronautique, Gilles Duqueine reste un passionné d’automobile depuis plusieurs décennies. Le temps de développer ses activités professionnelles, le patron de Duqueine Group a mis de côté sa passion pour y revenir avec encore plus de challenges à relever. La création de Duqueine Engineering, l’équipe de course dirigée par Yann Belhomme, a été la première pierre à l’édifice. Le rachat du constructeur Norma permet de franchir une nouvelle étape.

« Être constructeur est positif », nous a déclaré Gilles Duqueine. « C’était dans la stratégie d’entreprise car cela permet d’avoir une vision bien plus ambitieuse. La catégorie LMP3 va évoluer en 2020 et nous serons prêts pour cela. »

Norma ne vise pas seulement le marché européen avec sa M30 LMP3 : « Nos objectifs sont internationaux et le produit LMP3 est parfait pour cela. Il faut s’internationaliser avec les Etats-Unis et l’Asie qui est un continent très large. L’Amérique du Sud reste aussi un terrain à défricher. Nous voulons offrir un niveau de service identique sur tous les continents. »

Le constructeur, qui déménagera bientôt à Alès, travaille pour avoir un représentant en Asie. L’objectif est aussi d’avoir au moins une Norma M30 LMP3 en Asian Le Mans Series dès cet hiver.

Quand on pose la question à Gilles Duqueine de savoir si on pourrait voir une Norma GT à l’avenir, la réponse est claire : « L’objet de la société est l’automobile de course. Cela va du prototype à la monoplace en passant par le GT. Il faut voir la cohérence qu’on y met en face. La stratégie doit s’appuyer sur du long terme. La passion ne doit pas nous emmener pas dans une voie de garage. »

Duqueine Automotive, qui regroupera sous peu quatre branches (compétition, engineering, constructeur, événementiel), doit faire franchir une étape supplémentaire à Gilles Duqueine qui s’est inspiré de sa vie professionnelle : « Les quatre branches assoient la cohérence stratégique. Mon activité professionnelle se situe dans un environnement très technologique. Duqueine Group construit l’industrialisation en concevant ses propres brevets. Comme en sport automobile, on associe compétition et performance dans un secteur industriel où la compétition est bien présente. Pour gagner un appel d’offres, il faut être performant. L’avenir passionne mes clients. »