Fred Mako (Porsche) : « Le circuit de Bathurst est magique »

Pour ses débuts en Australie, le Manthey Racing a bien failli repartir avec le maximum de points en Intercontinental GT Challenge. A l’entame de la dernière heure, la Porsche 911 GT3-R de Fred Makowiecki, Romain Dumas et Dirk Werner, alors aux commandes de la course, pouvait espérer rafler les 12 Heures de Bathurst grâce à une bonne stratégie et ce malgré une 26e place sur la grille de départ.

Le drapeau rouge dix minutes avant le terme de la course a mis à mal les espoirs de podium du trio de la #911, si bien que Mako/Dumas/Werner ont terminé à la 6e place dans le même tour que le leader.

« Sans l’interruption de course, le podium était à notre portée, » nous a confié Fred Makowiecki. « Il nous manquait un peu de performance pour aller chercher la victoire à la régulière mais on ne sait jamais. L’équipe a fourni un gros travail durant tout le meeting. »

Habitué à rouler sur la Nordschleife, Fred Mako découvrait le tracé de Bathurst : « C’est certainement le circuit le plus dangereux que j’ai pu connaître jusqu’à maintenant. Dans l’ensemble, c’est un peu moins vite que la Nordschleife mais contrairement au circuit allemand, il n’y a pas de rails. Si un pilote sort, il est directement dans le mur en béton. Il n’y a rien pour absorber l’impact. Quand il y a un choc dans la partie du circuit qui descend, cela fait ricochet. Les différences de vitesse entre les autos sont assez importantes et le trafic n’est pas évident à gérer. »

Le pilote officiel Porsche retient une très belle expérience : « Le circuit de Bathurst est magique. Même s’il n’est ouvert que peu de fois dans l’année, les infrastructures sont importantes. Le public est très chaleureux, l’évènement est très bien organisé et tout le monde est content d’être là. Il faut s’habituer aux spécificités de la course comme l’ajustement de BOP possible durant la course comme on a pu le constater avec BMW. »

La Porsche du Manthey Racing était suivie par la même équipe technique que celle qui officiera cette saison en Blancpain GT Series. Une partie de l’équipe était présente l’an passé en FIA WEC. Le prochain rendez-vous du Manthey Racing passera par la Blancpain GT Series Endurance à Monza.