Christophe Lapierre : « Porsche est ma marque de coeur et je suis vacciné à la Cup »

En s’adjugeant un 5e titre B en Porsche Carrera Cup France le week-end dernier, il est peu de dire que Christophe Lapierre fait partie des références de la discipline. Le pilote du Sébastien Loeb Racing a décroché ses cinq couronnes au sein de l’équipe de Sébastien Loeb et Dominique Heintz. Une belle fidélité par les temps qui courent.

L’ancien rallyman a pourtant connu une grosse sueur froide dimanche quand sa Porsche Cup a connu un problème de transmission tout juste avant le départ de la finale. C’en était terminé des espoirs de titre jusqu’à ce que son principal adversaire abandonne lui aussi à son tour. « C’est incroyable, » nous a déclaré Christophe Lapierre à sa descente du podium. « J’étais dégoûté et prêt à quitter le circuit quand mon ingénieur est venu sur le parking pour m’expliquer la situation. Ce dénouement est improbable. Je me suis bien battu toute la saison face à des adversaires coriaces et ce titre est une belle récompense pour toute l’équipe. Le niveau est relevé aussi bien en A qu’en B et il faut se battre pour être devant. »

Le temps qui passe n’a pas entamé la motivation de Christophe Lapierre qui prend toujours autant de plaisir à rouler en Cup : « J’ai eu la chance de rouler à Daytona et à Spa, mais l’auto la plus pure reste une Cup. C’est toujours un régal pour moi de rouler dans ce championnat. »

La suite pourrait passer par une présence en GT4 au volant d’une Porsche Cayman Clubsport MR GT4 après une pige dans les rues de Pau chez CD Sport, voire une nouvelle saison en Cup avec la nouvelle auto.

« Rouler au sein de la même équipe a du bon », souligne le quintuple champion. « Le but est bien de gagner, pas simplement de rouler. L’ambiance dans l’équipe est très bonne et tout le monde va dans le même sens. Le format des courses oblige à être performant. En Cup, si tu perds 10% de performance, tu es très loin. Cela fait deux ans que je dis que je vais arrêter, mais je reviens chaque année (rires). Porsche est ma marque de coeur et je suis vacciné à la Cup. »

Christophe Lapierre s’est imposé en juin dernier sur le grand circuit des 24 Heures du Mans en ouverture de la classique mancelle. C’est maintenant la grande course qui le motive : « J’ai disputé les 24 Heures de Daytona, de Dubai et de Spa, mais il me manque Le Mans. Cette course mythique me titille. J’espère avoir l’occasion d’être au départ. »