Christophe Lapierre (CD Sport) : « Une saison frustrante où on serre les dents »

Quintuple Champion B en Porsche Carrera Cup France, Christophe Lapierre était venu faire une pige en Championnat de France FFSA GT l’année passée dans les rues de Pau sur une Porsche Cayman GT4 Clubsport MR/CD Sport. Une fois la 5e couronne dans la poche en Cup, le patron du Centre Porsche Montélimar a rejoint les rangs du GT à plein temps sur une Porsche/CD Sport en compagnie de Mike Parisy, le champion 2017.

Les deux podiums décrochés à Pau, dont une victoire, ont permis de repartir des Pyrénées avec 40 points, mais le reste de la saison a été plus compliqué puisque quatre petits points ont été récoltés sur l’ensemble des autres meetings.

« Pau nous a souri, mais le reste de la saison a été très dur », nous a confié un Christophe Lapierre quelque peu désabusé de son année en GT4. « Nous avons toujours pêché en performance durant les qualifications tout au long de l’année. Le meeting de Pau nous a donné une lueur d’espoir, mais la suite a été compliquée. C’est une saison frustrante où on serre les dents. »

Fort d’un titre Pilotes, CD Sport a bien plus de mal cette saison, ce que nous a confirmé le quintuple champion de la Porsche Carrera Cup France : « La concurrence a progressé et c’est dommage pour nous de souhaiter la pluie à chaque fois pour espérer être devant. On va se bagarrer au Paul Ricard pour terminer sur une note positive. »

Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, Christophe Lapierre ne regrette pas son choix de passer en GT4 : « Je suis satisfait du championnat qui est bien organisé avec beaucoup de voitures. Avec une GT4 qui est plus proche d’une auto de série, vu les aides au pilotage, on est loin d’une Porsche Cup. »

L’ancien pensionnaire du Sébastien Loeb Racing en Cup pourrait bien rempiler en Cup la saison prochaine : « Il n’y aura pas de GT4 pour moi en 2019. On pourrait avoir un très beau championnat B en Porsche Carrera Cup France en 2019, alors pourquoi pas rempiler. La Porsche Supercup est attirante, mais monter un tel programme n’est pas évident. »