Christian Ried : « Proton Competition vise deux GTE en FIA WEC et ELMS en 2018 »

#77 DEMPSEY PROTON RACING (DEU) PORSCHE 911 RSR (991) LMGTE AM CHRISTIAN RIED (DEU)

Christian Ried est un fidèle concurrent de l’ELMS mais aussi du FIA WEC. Engageant des Porsche en endurance depuis des années, il est actuellement, avec ses coéquipiers, en tête du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, totalisant quatre podiums en GTE-Am en autant de courses. L’homme à la double casquette, pilote et patron de Proton Competition, évoque la saison en cours tout en donnant quelques pistes pour 2018.

Que retenez-vous de votre début de saison en ELMS et en FIA WEC ?

« Nous sommes plutôt satisfaits de notre début de saison en FIA WEC. Nous avons connu un souci aux 24 Heures du Mans qui nous a coûté deux tours mais nous avons réussi à terminer la course. Ce fut une bonne épreuve pour nous avec une 2e place finale en GTE-Am. Ensuite, nous avons gagné au Nürburgring, une très bonne chose surtout pour moi qui n’avait plus gagné en FIA WEC depuis Bahrain en 2012.Cela restera un bon souvenir, c’est toujours agréable de gagner à domicile. Nous sommes désormais en tête du championnat à égalité, nous verrons bien comment ça va se passer à Mexico le week-end prochain. Du coté ELMS, c’est un peu plus difficile pour nous. Le niveau est là aussi très relevé, c’est un bon championnat. Nous sommes actuellement 6e au classement Equipes à deux manches de la fin de saison. »

Dans quel championnat vous sentez-vous le mieux ?

« Les deux championnats ont des niveaux très relevés, la compétition est rude. Je n’ai pas réellement de préférence, j’aime les deux même si les formats sont différents. »

 Vous avez deux nouveaux coéquipiers en FIA WEC, Marvin Dienst et Matteo Caroli. Que pensez-vous de cette nouvelle génération de pilotes?

« Ce sont de jeunes pilotes, talentueux et rapides. Ils font du bon travail mais j’essaie de rester proche d’eux au niveau de mes temps au tour, ce qui n’est pas chose aisée (rires). »

Pensez vous qu’accepter les GT3 en GTE-Am Am serait une bonne idée plutôt que de faire rouler des GTE ?

« Non, pas du tout. Je n’ai rien contre le GT3 mais je n’aime pas ce style de Balance de Performance. »

Donc, le GT3 ne fait pas partie des plans du Proton Competition ?

« Non, je ne suis pas du tout intéressé ! »

Quels sont vos projets pour l’année prochaine ?

“Nous avons pas mal d’idées mais le but est de rester dans les deux championnats. Nous aimerons faire un plus gros effort l’année prochaine, avec deux voitures dans chaque série. Cependant, il est encore un peu trop tôt pour pouvoir annoncer quoique ce soit. » 

On a pu entendre que vous pourriez courir avec un châssis différent l’année prochaine. Qu’en est-il vraiment ?

« Je n’ai pas encore signé le moindre contrat pour le moment (rires). Une chose est certaine : nous avons une longue histoire avec Porsche, nous avons beaucoup travaillé avec eux. Maintenant, la nouvelle Porsche 911 RSR est disponible à la vente, nous sommes intéressés. Nous verrons bien… »

Comment percevez-vous l’évolution du GTE-Am, comme le fait qu’il y ait moins de voitures qu’auparavant ?

« Je pense que cette catégorie va dans la bonne direction. L’ACO et la FIA font du bon travail à ce sujet. Ce n’est d’ailleurs pas facile pour eux car je pense que faire une bonne Balance de Performance n’est pas chose aisée. Au final, si vous regardez ce qui se passe ailleurs, le FIA WEC est le meilleur championnat d’endurance au monde et plus particulièrement en GTE, aussi bien en Pro qu’en Am. Je suis donc ravi de ce qui s’y passe. »