European Le Mans Series

Norma M200 LMP2 : Précisions de Norbert Santos… et images.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Nous avons annoncé dimanche dernier, lors d’une interview de Julien Schell, le retour de Norma en endurance au plus haut niveau, avec une nouvelle LMP2. La Norma M200 fera ses débuts en Le Mans Series sous la bannière du Pegasus Racing. Une Norma propulsée par un moteur V8 Judd. Nous avons contacté Norma Auto Concept et Norbert Santos, le maître des lieux, a bien voulu répondre gentiment à quelques questions.

 

Norbert Santos, tout d’abord une question, la Norma M200 sera-t-elle une barquette ou un Coupé?
“C’est un proto à carrosserie ouverte.”

 

Une deuxième vue filaire de la Norma M200.

L’atelier de St Pé de Bigorre.

Au premier plan, une Norma de course de côte. Au fond, la Norma Ford M2000 du Mans 2003. Au mur, la Norma M6 de 1990, dotée de l’éphémère W12 MGN.

A quand remonte le projet de construire une LMP2?

“Le projet remonte à l’année dernière. Nous avons ensuite entrepris les premières études, ce qui est un processus assez long, puis une définition plus précise de la voiture, jusqu’à la mise en construction. Nous avons choisi de ne pas ou peu communiquer sur le projet avant que le projet ne devienne réalité.”

 

C’est le cas maintenant?

“Tout à fait. Le crash-test FIA obligatoire aura lieu avant la fin du mois de janvier, et nous ferons un pré-test la semaine prochaine.”

 

Combien de temps s’écoule entre la définition sur papier et sur ordinateur de la voiture et l’achèvement de la construction?

“Il faut compter six mois. Mais à cela, il faut ajouter pratiquement une année d’études au préalable!”

 

Combien de personnes ont-elles été mobilisées pour la construction de la LMP2?

“Dix personnes en tout.”

 

Julien Schell nous a di que la M200 avait été conçue en fonction de la réglementation 2011. Or, celle-ci n’a pas encore été publiée?

“C’est vrai, elle n’est pas encore définitive, mais nous avons cependant quelques indications. De plus, nous avons travaillé dans l’esprit ce cette future réglementation. L’objectif de l’ACO est que la catégorie LMP2 soit un peu une catégorie “low cost”, permettant à des petits constructeurs de pouvoir s’investir.

Chez Norma, nous avons travaillé dans ce sens. La Norma M200, sans moteur, devrait coûter moins de 300 000 Euros, ce qui par rapport au marché actuel de la catégorie est largement moins cher. Ceci est fait sans négliger pour autant la qualité, que ce soit pour le freinage ou la boîte de vitesses, qui est une boîte ayant déjà fait ses preuves.  Il s’agira d’une Xtrac séquentielle à six rapports.”

 

L’ACO avait invité les constructeurs à Paris le 6 octobre dernier. Est-ce que Norma était représenté?

“Oui, nous avons effectivement participé à cette réunion.”

 

Au cours de notre interview, Julien Schell nous a confié que la M200 a été conçue dans le but d’un entretien plus facile…

“C’est effectivement le cas. Les optiques, le démarreur, bien d’autres choses encore. Tout a été fait pour optimiser au maximum la gestion, avec des interventions sur la voiture plus faciles et plus rapides, le tout découlant évidemment de choix techniques.

Par ailleurs, la voiture a été réellement faite avec 2011 en perspective, avec notamment le changement des moteurs pour 2011. Elle a été prévue pour pouvoir recevoir plusieurs motorisations, sur la base du GT2 actuel. D’ailleurs, plusieurs constructeurs planchent sur le sujet, indépendamment de Judd.”

 

La Norma sera-t-elle disponible pour d’autres équipes que le Pegasus Racing?

“Oui, nous sommes en contacts avec une autre équipe pour 2011.”

 

2009, année faste pour Norma, avec entre autres le titre en VdeV pour Zollinger/Mondolot.

Sortons un peu du LMP2. Norma a reconquis le titre en VdeV avec la M20F Palmyr de David Zollinger et Philippe Mondolot. Outre la France, quel est le palmarès de Norma à l’étranger en 2009?

“Très bon! Davide Uboldi a remporté pour la seconde année consécutive le Championnat d’Italie prototypes en catégorie 3 litres avec sa Norma M20 BMW, nous avons également remporté les titres Sprint et Endurance en Allemagne. Avec le titre du VdeV, 2009 a été pour Norma une année vraiment exceptionnelle.”

 

Le Pegasus Racing va solliciter auprès de l’ACO un engagement pour les 24 Heures du Mans 2010. A quand remonte la dernière participation de Norma dans la Sarthe?

“C’était en 2003 ! (une Norma-Ford M2000 pour Edouard Sezionale/Patrice Roussel/Lucas Lasserre, NDLR).”

 

Nous remercions vivement Norbert Santos et nous souhaitons la réussite de ce nouveau projet.

 

Propos recueillis par Claude Foubert

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet