FIA World Endurance Championship

Jean-Karl Vernay rejoint IMSA Performance Matmut.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

On connaît maintenant l’identité du dernier pilote du team IMSA Performance Matmut pour la campagne du Championnat du Monde d’Endurance (GTE-Am). Raymond Narac et Christophe Bourret seront épaulés par Jean-Karl Vernay. Le Champion en titre de la Porsche Matmut Carrera Cup reste donc dans le giron Porsche sachant qu’on le verra également en Porsche Mobil 1 Supercup.

 

Franck Rava, Team Manager, est ravi de ce renfort de choix : « IMSA Performance Matmut est très content d’accueillir dans ses rangs un nouveau jeune talent issu de la filière de la Porsche Matmut Carrera Cup. Tout le team est très motivé pour l’aider à s’épanouir au volant de la 997 RSR en compagnie de deux pilotes qui connaissent déjà parfaitement la voiture. »

 

Après avoir roulé auprès de nombreux pilotes Porsche, Raymond Narac va avoir à ses côtés une nouvelle pointure : « Jean-Karl connaît déjà très bien la 997 dans sa version cup. Il est rapide, intelligent, et commet très peu d’erreur. Il s’est très vite adapté à toutes les disciplines dans lesquelles il a couru, son palmarès le prouve. C’est une recrue de choix pour l’équipe, j’ai hâte de commencer à travailler avec lui. »

 

Quant à Christophe Bourret, il va découvrir un nouveau coéquipier, lui qui compte une saison de Championnat du Monde d’Endurance derrière lui : « Je ne connais pas encore Jean-Karl Vernay. Je sais cependant qu’à 25 ans, son palmarès est déjà prometteur d’une belle carrière dans l’automobile. Raymond et moi sommes de la même génération, Jean-Karl par sa jeunesse va nous booster encore plus…la proximité que nous avons avec Raymond depuis plus de 7 ans permettra à Jean-Karl de s’intégrer dans le team très rapidement. Je souhaite pour cette saison en WEC que nous allons vivre ensemble avec Raymond et Jean-Karl que nous formions un team soudé et complémentaire où chacun apportera et partagera un peu de sa propre expérience avec un objectif : gagner ce championnat du monde dans notre catégorie. Fort d’une première saison en WEC en 2012, je sais que pour gagner , il faut être rapide, régulier et ne pas faire de faute..la saison est longue, les courses sont dures et la concurrence est là. Nous serons là !! Et, nous attendons avec impatience la première course sur le circuit mythique de Silverstone »

 

Le team rouennais communiquera d’ici la fin du mois ses autres intentions quant à un second programme d’envergure.

 

Laurent Mercier

 

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet