FIA World Endurance Championship

Amato Ferrari dévoile le programme AF Corse 2013.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Aller dans la structure AF Corse c’est toujours un plaisir. Outre un très bon café italien (même à l’autre bout du monde), l’accueil y est toujours très chaleureux et Amato Ferrari toujours disponible. A Abu Dhabi, le team italien aligne la bagatelle de six Ferrari 458 Italia GT3, histoire de terminer une saison 2012 bien garnie avec pas moins de 13 championnats ou piges dans diverses séries. Ce n’est pas ce qui a empêché les transalpins de s’imposer en Championnat du Monde d’Endurance (GTE-Pro), mais aussi en International GT Open. Comme quoi quantité peut rimer avec qualité… La plus belle histoire de l’année restera sans aucun doute les 24 Heures du Mans où AF Corse a une nouvelle fois montré son savoir-faire en reconstruisant une Ferrari F458 Italia à l’issue des essais avant de remporter la classique mancelle aux mains expertes de Bruni/Fisichella/Vilander. Si 2012 a été bien chargé pour Amato Ferrari et ses hommes, 2013 s’annonce du même acabit.

 

Laurent Mercier : Amato, la pause hivernale va être de courte durée ?

Amato Ferrari : « Une pause ? Quelle pause ? (rires). Nous terminons l’année 2012 ici à Abu Dhabi pour embrayer dès le mois prochain avec deux courses de 24 heures (Dubai et Daytona). Pour ces 12 Heures d’Abu Dhabi, nous alignons six autos sous trois bannières différentes, dont trois se sont qualifiées dans le Top 5. Les 12 Heures d’Abu Dhabi sont un très bel événement avec un accueil chaleureux et un plateau de qualité. »

 

Les équipages pour les 24 Heures de Dubai sont bouclés ?

« Si pour le moment deux autos sont sur la liste des engagés, une seule est confirmée au jour d’aujourd’hui. L’équipage sera composé du Brésilien Lorenzo Carvalho et Lorenzo Case. Les autres pilotes devraient être issus du Ferrari Corse Clienti. »

 

Revenons à 2012. La saison écoulée a donné entière satisfaction ?

« Nous avons brillé dans tous les championnats où nous avons roulé. Pour nous, la saison a été fantastique, aussi bien en Championnat du Monde d’Endurance, Blancpain Endurance Series ou International GT Open, pour ne parler que des programmes principaux. Il n’y a guère qu’en Championnat du Monde GT1 où nous avons souffert. Nous sommes ravis de la saison du Pecom Racing en FIA WEC. Ce n’était que notre deuxième saison en prototype, qui plus est dans la catégorie la plus relevée. »`

 

Quels seront les programmes prévus chez AF Corse en 2013 ?

« Nous poursuivrons notre engagement en Championnat du Monde d’Endurance avec le Pecom Racing et l’équipage Perez-Companc/Kaffer/Minassian. Nous aurons également deux Ferrari F458 Italia en GTE-Pro et une en GTE-Am, voire deux. Pour ce qui est de l’European Le Mans Series, il est prévu d’aligner une Ferrari F458 Italia en GTE puisqu’il n’y aura qu’une seule classe. L’auto sera partagée par Jean-Marc Bachelier, Yannick Mallegol et Howard Blank, soit un équipage qui roule ensemble depuis assez longtemps. Nous n’excluons pas de mettre en plus une auto en GTC. Le British GT est aussi confirmé avec une auto, sachant qu’une seconde pourrait aussi être de la partie. Bien entendu, la Blancpain Endurance Series fera partie du programme, mais uniquement en Pro-Am Cup avec trois ou quatre autos. En revanche, nous ne serons pas présents en Sprint Series. »

 

Quid de l’International GT Open ?

« Nous essayons de monter un programme pour faire rouler plusieurs autos sachant qu’il faut aussi avoir un équipage le plus compétitif possible. »

 

La catégorie GT est actuellement au centre de tous les débats avec un groupe de travail pour le futur. C’est une bonne chose ?

« Le problème du GT3, c’est que la Balance de Performance est très fluctuante. On ne sait jamais si l’auto sera compétitive. C’est un peu selon la typologie des circuits. Je ne suis pas au centre des débats et ce que j’apprends, c’est par la presse. C’est plutôt Ferrari qui est en contact pour ce futur. »

 

En GTE-Pro, Ferrari a une F458 Italia qui consomme moins que la concurrence et on la pénalise alors que le but est de consommer le moins possible. Ce n’est pas un peu contradictoire ?

« (Il réfléchit). Disons que c’est étrange ! »


On peut voir AF Corse aux 12 Heures de Sebring ?

« Ce n’est pas prévu au programme. Nous aurons en revanche une ou deux autos aux 24 Heures de Daytona sous l’entité AF Waltrip. Il est possible que nous soyons présents sur six meetings, notamment avec Rob Kaufman. »

 

Propos recueillis par Laurent Mercier

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet